Discothèque : Sam Nteppe Rozy cède à la passion

0

‘‘Passion’’ est le titre du maxi single que propose Sam Nteppe. Une production aux forts élans du Makossa.

Il nait dans le Makossa. A Deido, quartier de Douala, il grandi entouré de chanteurs qui excellent dans ce rythme. Pour aiguiser son ouïe, son frère aîné l’initie à la batterie assez tôt. En évoluant du côté de la France, Sam Nteppe Rozy est influencé par d’autres rythmes tels le jazz, la salsa, le rock. Mais pour  une première production artistique, Sam Nteppe Rozy a tenu à présenter au monde ses origines. ‘‘Passion’’ est un maxi single de quatre titres, enduit de Makossa. Il y a du respect pour la musique. La preuve, zéro programmation. Tout  a été joué en live. On perçoit la dextérité de Bisou Bass à la basse. Hervé Nguebo nourrit l’ouïe de ses notes. Philippe Monange manie le piano. Bello Drums touche la batterie. A côté de ce cocktail de notes bien enlevées, Sam Nteppe injecte du saxophone avec Dosou Marius. Guy assure à la trompette et au trombone. ‘‘Passion’’ est un bonheur qui renvoie les nostalgiques au Makossa d’antan.

Passion est le titre du maxi-single que propose Sam Nteppe. Une production aux forts élans du Makossa. Du haut de ses 40 ans de carrière, DINA Bell s’est

Le CD a bénéficié de la touche de l’international camerounais Ambroise Voundi. Il a beau résider à l’étranger, Sam Nteppe Rozy a effectué un retour aux sources pour trouver ses chœurs. Gaëlle Wondje -qui est en pleine promotion de son deuxième album-, Moka devenue incontournable pour les artistes du fait de sa voix gracieuse, parfaitement maîtrisée et juste. On retrouve aussi dans les chœurs DINA Bell, dit Bazor. Du haut de ses 40 ans de carrière, DINA Bell s’est d’ailleurs fait un plaisir d’accompagner Sam Nteppe sur «Bambèlè mo konda». Cette chanson qui porte le CD parle de la reconnaissance du mérite. Elle aurait eu le mérite d’être moins longue. Le titre s’étend sur 6min37 secondes, de quoi lasser un tantinet. ‘‘Passion » révèle aussi les titres «Ya sunga mba » (l’envers du décor) ; «Monguèlè mam» (mon pouvoir de décision) et «Malea ma bobé» (manque de conviction).

On décèle dans sa voix, un brin de Narcisse Price. Ce qui ne surprend guère l’artiste, vu leur proximité. ‘‘Passion » est une mise en bouche de l’album qui est en gestation. L’objectif de Sam Nteppe Rozy est de toucher le cœur des mélomanes. «Je ne me considère pas comme un artiste, mais comme un futur artiste. On verra ce que ça va donner. Moi j’y crois », confesse-t-il. Avoir de l’humilité a toujours du bon. Aux mélomanes maintenant d’apprécier. Pour allier l’image au son, ils peuvent retrouver le titre « Bambèle mo konda » sur youtube.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply