Industrialisation : Le Cameroun en accord avec la République Tchèque

0

Le partenariat permettra au Cameroun de profiter de la technologie tchèque en matière d’industrialisation. Ce pays connaît 0% de taux de chômage.

Quand on parle de pays industrialisé en Europe, on cite la République Tchèque. Elle affiche un taux de chômage de 0%. Autre particularité, bien que membre de l’Union européenne, la République Tchèque a gardé sa monnaie. C’est cet Etat qui veut nouer des relations plus directes avec le Cameroun. Le Vice-ministre des Affaires étrangères chargé des pays d’Afrique et d’Asie arrive au Cameroun ce samedi 9 décembre 2017. A sa suite, une importante délégation d’hommes d’affaires qui cherchent des partenaires au Cameroun dans le domaine civile et sécuritaire. Pavel Mikes est l’ambassadeur de la République Tchèque au Nigéria, accrédité au Cameroun également. Il a déposé ses valises à Douala pour préparer la visite de son ministre. Devant les médias le jeudi 7 décembre 2017, Son Excellence Pavel Mikes informe qu’une rencontre est prévue le 11 décembre entre les hommes d’affaires des deux pays. Ils vont échanger sur les possibilités de coopération.

Le partenariat permettra au Cameroun de profiter de la technologie tchèque en matière d’industrialisation. Ce pays connaît 0% de taux de chômage.

L’ambassadeur Pavel Mikes (au centre), ses collaborateurs et des opérateurs économiques camerounais. (Photo: E.F)

La visite du Vice-ministre est la suite d’un processus. Une délégation d’hommes d’affaires camerounais s’est rendue en République Tchèque en début d’année. «Compte tenu de la qualité des échanges qui étaient les nôtres à cette occasion, le gouvernement tchèque s’était rendu compte qu’il pouvait amorcer de manière durable, des rapports constructifs avec notre pays. Qui offre des atouts sur le plan de la stabilité, de la qualité des ordres, la compétence des hommes d’affaires camerounais. La République Tchèque a déjà des échanges dans plusieurs domaines», explique Joseph Tjomb, administrateur d’entreprises. La République Tchèque est selon lui un important client pour le Cameroun. «Alors que les autres pays exportent généralement le pétrole, ils se sont rendu-compte que nous pouvions exporter les produits alimentaires, notamment le poivre de penja, la banane-plantain. Il y a une demande réelle. Nous sommes un pays qui a beaucoup de produits d’origine agricole et animale donc qui méritent d’être transformés. Ils ont cette plus-value. Ils ont une industrie adaptée à ce domaine. Voilà un pays qui a une population stable, une économie fortement industrialisée de plus de 40%. L’un des problèmes majeurs que rencontre l’économie camerounaise, c’est la transformation des produits, c’est le cas des fruits. Il faut imiter ce qu’il y a de beau dans le monde et le monde industriel. Toute l’histoire de l’Europe s’est construite autour de l’industrialisation. C’est les pays industrialisés qui impulsent les changements du monde moderne et le Cameroun gagnerait à imiter les pratiques importées de ce pays

Le Cameroun est un bon risque

L’homme d’affaires Mathurin Kamanke n’en dit pas moins. «Nous pourrions nous approprier la technologie tchèque. Il est un peu l’usine de l’Allemagne. Elle veut traiter directement avec les pays, sans passer par des intermédiaires» comme l’Union européenne. De son côté, la République Tchèque estime que le Cameroun est un bon risque. Il connaît une stabilité politique. Il est «bien situé géographiquement. C’est un pays très intéressant pour les investisseurs, très ouvert. C’est le pays où il faut être. On espère que ça va être le 1er pas de notre coopération future», indique l’attaché économique et commercial à l’ambassade tchèque, Beata Matusikova.

«Le  Cameroun est sur la route de l’industrialisation, de la création d’industries de transformation. La République Tchèque  est parmi les pays les plus industrialisés de l’Europe. Nous sommes l’usine de l’Europe. Nous fabriquons les produits de qualité mondiale», argumente Son Excellence Pavel Mikes. Qui précise par ailleurs que «le Cameroun exporte plus vers la République Tchèque que la République Tchèque vers le Cameroun

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply