Football : Wilfried Baana-Jaba… Une force de frappe à point

0

Peu connu sur la scène footballistique camerounaise, Wilfried  Baana-Jaba fait les beaux temps de son club en France.  

Peu connu sur la scène footballistique camerounaise, Wilfried  Baana-Jaba fait les beaux temps de son club en France.

Les Camerounais amoureux du ballon rond devraient retenir ce nom. Wilfried  Baana-Jaba,  un footballeur  de grande classe évoluant en France dans le club  Blois Foot 41. Wilfried est né le  29 Août 1992 à Douala dans la grande famille  Jaba d’Akwa. Le football est sa raison de vivre. A 16 ans, il arrive en France où le club Beauvais l’accueille, de 2008 à 2011. Après Beauvais, il enfile ses crampons pour Orléans pour la saison 2011/2012. Puis, un bref passage à Le Havre.

Si ces différents clubs aiguisent sa finesse dans le jeu, c’est  à Blois Foot 41 que le jeune footballeur exprime son talent. Il y dépose ses valises en 2016. Le coach Loïc Lambert  suit son poulain à la loupe. Il va d’ailleurs le recentrer à  l’axe gauche, du fait de sa bivalence sur le terrain et des solutions qu’il apporte dans la construction du jeu. Ce joueur est sur la trace des grands attaquants. Butteur, passeur, Wilfried Baana-Jaba se révèle comme une pièce maitresse dans la construction du fond de jeu. Le coach Loïc Lambert ne fait pas la moue quand il a besoin de ses compétences. Depuis son arrivée à Blois Foot 41, le compteur de Wilfried affiche 30 buts. Il a discuté 3 compétions majeures en France (Coupe de France-National et CFA 2 Groupe A). Pour 43 matchs et 37 titularisations, il est auteur de 18 buts marqués 1 carton jaune et 0 carton rouge.

Des performances qui attisent la curiosité des médias de sport en France. Le site en ligne La Nouvelle République lui a consacré un article, le 04 octobre 2017, au lendemain du match qui opposait son club à Vierzon. Blois Foot 41 avait remporté le match sur le score de 3-0. Le Camerounais avait été sacré homme du match. Il y a de quoi. Il avait été buteur sur penalty, passeur décisif sur le deuxième but  et très impliqué dans leur troisième réalisation. «Je débute ma troisième année ici et je m’éclate. En fin de saison dernière, j’étais moins bien en raison d’une blessure au talon d’Achille, mais depuis que je suis arrivé, j’ai quand même trente buts en match officiels. Ce n’est pas si mal pour quelqu’un qui a joué quasiment tout le temps sur le côté droit…» avait déclaré Wilfried  Baana-Jaba aux journalistes. Et de poursuivre : «Mon jeu est basé sur le risque». Le Cameroun peut se targuer d’être un vivrier des talents à la dimension de Wilfried  Baana-Jaba. Ce jeune peut à coup sûr apporter une plus-value à l’équipe nationale du Cameroun.

Dim Dim Jean-Marie

Share.

About Author

Leave A Reply