Musique : François Misse Ngoh souffle sur ses 45 bougies

0

Malgré de gros soucis financiers, Misse Ngoh promet un show digne de ses noces de vermeil dans la musique. Le spectacle aura lieu le 1er décembre 2017 à Douala Bercy.

Ben Decca, Emile Kangue…et récemment Emmanuel Pi Djob savent ce que c’est que d’être lâché par les annonceurs. C’est le tour de François Misse Ngoh, de goûter à la sauce. Pour ses quarante cinq ans de carrière musicale, -47 exactement, précise-t-il-, Misse Ngoh est abandonné à lui-même. «C’est moi qui organise l’évènement», souligne t-il. Devant les médias le mardi 28 novembre 2017 à Douala, le père du tube ‘‘Alpha et Oméga’’ explique : «Je ne m’y suis pas pris tard. J’ai commencé à préparer l’évènement depuis le mois de mai. Ça veut dire que j’ai envoyé les lettres aux sponsors depuis mai. La règle générale, quand vous arrivez dans une entreprise c’est qu’il faut envoyer la lettre au moins trois mois avant. J’ai envoyé six mois avant, donc je n’ai pas attendu. Mais vous savez très bien que les sociétés que nous avons ne font rien pour aider les Camerounais dans ce sens, sinon il faut être dans le cercle, et moi, dans mes habitudes je ne suis pas dans les cercles, que ce soit cercles d’amis, des promoteurs… Du coup, quand mon dossier arrive, on s’assoit dessus. Ce n’est pas facile de faire les choses au Cameroun. Même si vous vous signalez quatre ans avant, les annonceurs ne vont pas répondre

Malgré de gros soucis financiers, Misse Ngoh promet un show digne de ses noces de vermeil dans la musique. Le spectacle aura lieu le 1er décembre 2017 à Douala Bercy.

Il tient au-delà de tout ceci à organiser cet anniversaire parce que «je veux montrer au public ce que j’ai fait pendant toutes ses années. J’ai tenu à le faire parce que dans la vie d’un artiste, il y a des paramètres à tenir en compte. Mon chemin est auréolé de beaucoup de choses. J’ai eu des distinctions, beaucoup de choses et je dis merci à Dieu pour tout cela. Je remercie aussi le public qui m’a soutenu durant toute cette longue carrière, et qui a accepté tout ce que je faisais parce que quand un artiste sort un album, il ne sait pas s’il sera une réussite ou un échec.» Même sans financement, le show du 1er décembre 2017 à Douala Bercy est garanti. «Ce n’est pas l’argent qui chante. J’estime que j’ai ma voix qui répond et je suis entouré de bons musiciens. Je crois que tous ceux qui m’entourent ne sont pas là pour de l’argent, encore moins moi. Ça ne veut pas dire que la salle n’a pas été payée ou que les musiciens ne le seront pas. C’est juste que je me suis organisé à ma façon.» L’orchestre sera dirigé par le musicien Serge Ekane. D’ailleurs, «tout est fin prêt pour l’orchestration», rassure François Misse Ngoh. Celui qu’on appelle affectueusement ‘‘l’homme tranquille du makossa’’ donne aussi des assurances au niveau de la technique. «Je vous promets du bon matériel parce que je ne veux pas faire les choses à moitié. Nous sommes peut-être pauvres, mais ça ne nous empêche pas, à nous les doyens de faire du mieux possible.»

Sur les planches de Douala Bercy, Misse Ngoh aura à ses côtés, Ekambi Brillant, Nkotti François, Isnebo, Majoie Ayi. Une diversité pas du tout anodine. «Si j’invite seulement Brillant et Nkotti François, ce serait comme si je ne reconnais pas qu’il y a des artistes de valeur dans d’autres régions. Raison pour laquelle j’ai pris les meilleurs. Il faut valoriser l’unité du Cameroun. Je n’ai pas tenu compte de la génération. La musique pour mois n’est pas générationnelle

Guitariste, chanteur, auteur-compositeur, organiste, François Misse Ngoh a, à son actif trente neuf albums. Chevalier national de l’ordre du mérite en 1992, François Misse Ngoh est fait artiste du siècle au Cameroun en 2000. En 2016, il est élevé au rang de Chevalier de l’ordre national de la Valeur. «Je me dis même que je mérite plus que ça parce qu’il y en a qui sont venus bien après moi et qui sont plus distingués. Mais bon, je ne supplie pas les médailles. Je sais ce que je vaux», argue Misse Ngoh. Quand il jette un coup d’œil au rétroviseur, Misse Ngoh est «satisfait de mon parcours».

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply