Transport : Mebe Ngo’o suspend la sanction de Général Express

0

Du fait de la coopération des responsables de l’agence Général, le ministre des Transports a levé la suspension qui pesait sur la compagnie de transport interurbain.

La compagnie de transport interurbain est autorisée à reprendre la route dès ce lundi 27 novembre 2017. Décision du ministre des

Bonne nouvelle pour les responsables de Général Express Voyages. La compagnie de transport interurbain est autorisée à reprendre la route dès ce lundi 27 novembre 2017. Décision du ministre des Transports Edgard Alain Mebe Ngo’o rendu publique ce lundi. «Le ministre des Transports a décidé de la mesure de suspension initialement prise de trois mois à un mois, et autorise par la présente, la compagnie de transport interurbain, Général Express Voyages, à reprendre ses activités  à compter de la date de signature du présent communiqué

Est-ce que Mebe Ngo’o a été influencé par les menaces des transporteurs ? Pour la petite histoire, l’agence Général Express Voyages avait été suspendu par le Mintransport, suite à un accident sur l’axe Yaoundé-Douala, le lundi 23 octobre 2017. Dans un communiqué, le ministre avait alors  décidé de suspendre l’agence pendant trois mois. Dans la foulée, le permis de conduire du chauffeur du bus avait été suspendu pour une durée d’un an. Les Syndicats du secteur des transports routiers de voyageurs du Cameroun étaient montés au créneau le 27 octobre, en promettant une grève sur l’étendue du territoire national, si la sanction «arbitraire» n’était pas levée.  Dans son communiqué, le ministre ne fait aucunement mention des syndicats.

Il justifie la réduction de la sanction de Général Express Voyages par le fait que : «Le 25 octobre, un audit général a été effectué dans les différents terminaux de ladite compagnie, au terme duquel plusieurs insuffisances ont été relevées. La compagnie a reconnu l’effectivité desdites insuffisances et a immédiatement procédé à la mise en œuvre des mesures correctives prescrites par le ministère des Transports. Considérant l’adhésion et la coopération dont a fait preuve ladite compagnie de transport interurbain…le ministre a procédé à titre exceptionnel à la réduction du délai» de la suspension. Le Mintransport prescrit aux responsables de l’agence «plus de rigueur, de vigilance et de respect des règles du code la route».

Valgadine TONGA  

Share.

About Author

Leave A Reply