Le fournisseur d’accès Internet Vodafone quitte le Cameroun

0

Le fournisseur d’accès internet britannique Vodafone, présent dans le pays sous le label Afrimax, a annoncé vendredi, par voie de communiqué, qu’il mettait fin à ses activités au Cameroun. «Après le retrait de sa licence par le ministère des Postes et Télécommunications et l’Agence de régulation des télécommunications et la longue suspension de ses services, l’entreprise Afrimax Cameroun a conclu à contrecœur qu’il n’était plus commercialement viable de reprendre ses services au Cameroun. En conséquence, Afrimax Cameroun a cessé ses opérations avec effet immédiat», peut-on lire dans le document.

Le fournisseur d’accès internet britannique Vodafone, présent dans le pays sous le label Afrimax, a annoncé vendredi, par voie de communiqué, qu’il mettait fin à ses activités

DG Vodafone Cameroun, Antoine Pamboro.

Vodafone, qui bénéficiait, depuis janvier 2015, d’un titre transitoire qu’il exploitait sous le couvert de la société Northwave Sarl, avait connu un premier couac avec la coupure de son signal internet dans la nuit du 14 septembre 2017, les autorités expliquant qu’il était en réalité sous le coup d’un retrait de sa licence par le régulateur.

En fin octobre 2016, cet opérateur avait en effet été accusé d’«activités en violation de la règlementation» par la ministre en charge des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng qui rappelait que, conformément aux dispositions fixant les modalités d’établissement et/ou d’exploitation des réseaux et de fourniture des services de communications électroniques soumis au régime de l’autorisation, la délivrance de licences ou de tout titre en tenant lieu relevait de la seule compétence de son département.

De surcroît, constatait-elle, l’opérateur anglais, fraîchement bénéficiaire d’un accord de franchise conclu avec la société Northwave Sarl, avait à son tour cédé son autorisation à Afrimax Group alors que ce type de licence est réputée incessible selon la règlementation camerounaise.

Source : www.journalducameroun.com

Share.

About Author

Leave A Reply