Randonnée : Les Circuits de la mémoire… Cap sur Eseka

0

Après Eseka, la saison 2017-2018 des Circuits de la mémoire déposera ses valises dans d’autres sites historiques, notamment Bimbia, Ekom Nkam.

Plus que quelques heures pour le coup d’envoi de la saison 2017-2018 des Circuits de la mémoire. Première destination du périple, Eseka. Ce sera le samedi 28 octobre courant. Heure de départ de Douala et Yaoundé, 6h.  Pour Yes Africa Foundation, porteur du projet, il est question de se recueillir sur le site du tragique déraillement du train d’Eseka. «Nous avons choisi Eseka parce que la mort est sacrée en Afrique. Il ne pouvait pas avoir une catastrophe  de cette ampleur sans que nous ne marquions un temps d’arrêt. C’est un devoir de mémoire et un devoir d’action pour que cela n’arrive plus», argumentait Martin-Olivier Nguiamba, président de la Fondation Yes Africa. Il était face à presse mardi 24 octobre 2017 à Douala. Après Eseka, les Circuits de la mémoire parcourront d’autres sites historiques, le Lac Nyos, Ekom Nkam, Bimbia, Manoca, Ngog Lituba, Muanko

Après Eseka, la saison 2017-2018 des Circuits de la mémoire déposera ses valises dans d’autres sites historiques, notamment Bimbia, Ekom Nkam.

Bimbia (Archives)

L’une des particularités de cette édition c’est le partenariat avec le Syndicat national des journalistes du Cameroun, Snjc. «Le Snjc à travers ses membres accompagne les Circuits de la mémoire parce que c’est notre devoir en tant que journaliste d’aller partout dans notre pays, fouiller dans l’histoire, dans la culture, fouiller parmi nos héros pour tout exposer à la connaissance du public. Ce travail rentre en droite ligne de nos objectifs, à savoir, permettre aux journalistes du Cameroun de travailler en tout professionnalisme sur tous les sujets d’intérêt. L’histoire, la mémoire sont des sujets de grande importance pour la presse et pour nos membres. Yes Africa Foundation a une expertise en matière de découverte, de voyage et d’exposition de sites touristique, logistique», argumente le président du Snjc, Dénis Nkwebo. Qui confesse aussi que grâce au partenariat avec Yes Africa, les membres du Snjc «vont pourvoir se mouvoir gratuitement, dans un environnement économique qui ne permet pas aux organes de presse de donner les moyens de déplacement aux employés de presse. Ce partenariat va aussi créer une solidarité de groupe entre les journalistes. C’est une expérience exceptionnelle que de travailler en groupe.» Si l’excursion est gratuite pour les médias, les autres voyageurs débourseront la somme de 10.000 Fcfa.

Toujours au rang des nouveautés, Yes Africa Foundation produira dorénavant des mini-guides touristiques de chaque site visité. Le document sera remis aux participants de l’expédition et à la collectivité visitée. Les organisateurs se donnent pour défis de vulgariser la culture et les singularités culinaires des sites ; établir une revue illustrée des sites, organiser une grande exposition d’art à la fin du voyage ; produire une émission télé sur les Circuits de la mémoire.

V.T.                                                                                          

Share.

About Author

Leave A Reply