Coopération : L’offensive de la langue française au Cameroun

0

L’Institut Français du Cameroun (IFC) offre des cours de langue française pour renforcer les capacités de ses utilisateurs. Une centaine d’étudiants ont d’ailleurs été couronnés le 20 septembre 2017.

L’Institut Français du Cameroun (IFC) offre des cours de langue française pour renforcer les capacités de ses utilisateurs. Une centaine d’étudiants ont d’ailleurs été couronnés le 20 septembre 2017. En une année, l’Institut français du Cameroun, antenne de Douala, offre cinq sessions de cours de français de haut niveau pour débutants, intermédiaires ou avancés.  L’un des objectifs visés est le sauvetage de la langue de Molière qui connait des moments très difficiles ces dernières années au Cameroun et plus précisément en milieu scolaire. De l’école primaire à l’université, en passant par le secondaire, la langue française est sérieusement en perte de vitesse. Les abréviations sont plus courantes à travers les postes sur les réseaux sociaux et SMS. Avec le temps, on a fini par se rendre compte que les utilisateurs de la langue la plus utilisée dans les pays francophones, ne peuvent plus écrire correctement une phrase sans fautes. Une situation embarrassante qui a poussé le ministère français de l’éducation nationale a créé des centres de formation agréés dans les pays francophones.

Dans la capitale économique camerounaise, ce centre est logé dans les locaux de l’Institut français. Delphine Sylvie Balle, est en charge des cours et examens à l’IFC-Douala. Elle fait savoir que « le diplôme d’étude de langue française est un diplôme homologué par le ministère français de l’éducation nationale, qui est  désormais proposé par l’Institut français du Cameroun à ses partenaires du monde académique ».

Une nouvelle cuvée de francophiles 

Pour donc maintenir le flambeau haut, l’Institut français du Cameroun signe des partenariats avec des écoles d’enseignement supérieur, secondaire ou primaire. Il a signé un partenariat avec l’institut privé ESCM Pigier Cameroun dont les apprenants ont obtenu leurs Diplômes d’étude de la langue française (Delf) et une autre certification de Microsoft le 20 septembre 2017. « Si je m’en tiens au Delf, je vous dirai que nous avons signé, il y a un peu plus d’un an, un partenariat pour que ESCM Pigier propose à ses étudiants de licence, en plus de leur cursus traditionnel, un diplôme de certification qui soit valable à vie et qui les accompagne tout au long de leurs démarches de poursuite d’étude, ou alors d’intégration socioprofessionnelle », renchérit Delphine Sylvie Balle. Le diplôme est en option professionnelle (B2). Soulignons que le Delf est un diplôme à six niveaux. Les étudiants de Pigier ont reçu des diplômes de niveau quatre. Il y a une déclinaison pour les étudiants du supérieur, il y en a également une pour ceux du primaire (Delf Prim) et une autre pour les lycéens (Delf Junior).

Didier NDENGUE

Share.

About Author

Leave A Reply