Communauté urbaine Douala fait une recette déficitaire 16,52% en 2015

0

2016 indique par conséquent un reste à recouvrer de 4.840.932.910 Fcfa. Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala veut se tourner vers de nouvelles sources de recettes.

2016 indique par conséquent un reste à recouvrer de 4.840.932.910 Fcfa. Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala veut se tourner vers de nouvelles sources de recettes.

Fritz Ntone Ntone

La salle du conseil Rudolph Tokoto de la communauté urbaine de Douala a abrité ce mercredi 13 septembre 2017, la seconde édition de la cérémonie de remise des rapports annuels des Comités des recettes, exercice 2016. Présidée personnellement par le Dr. Fritz Ntone Ntone, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, la restitution des résultats de recouvrement des recettes de l’exercice 2016 a été produite par les 4 grands groupes opérationnels constituant la plateforme d’échanges et de suivi de recettes entre l’administration fiscale, le  trésor public, le Fonds spécial d’équipement et d’intervention  intercommunale (Feicom) et la Communauté urbaine de Douala. Le groupe de travail « Centimes additionnels communaux » TVA Douanes (Cac Tva douanes), piloté par Etienne Owono Owono, le directeur des collectivités territoriales décentralisées, affiche un résultat de recouvrement négatif de plus d’un milliard de Fcfa, soit un taux relatif déficitaire de 16,52 %, par rapport à l’exercice 2015. 2016 indique par conséquent un reste à recouvrer de 4.840.932.910 Fcfa. Pour les résultats du groupe de travail « Direction des grandes entreprises » (Dge), la synthèse des 200 pages a été effectuée par Abate Meyong, le président de ce comité d’analyse. Il en ressort des recettes de l’ordre de 18.784.875.450 Fcfa. Un recul d’un peu plus d’un milliard par rapport à l’exercice 2015.

Le groupe d’analyse Cril/Cud/Tg de Douala, piloté par Gilbert Ndouka, le 5ème adjoint au délégué du gouvernement a rendu une copie plus favorable que les deux groupes précédents. Avec des recettes fiscales de 6.425.400.776 f.cfa, soit près de 100 % de recouvrement de recettes. Tchiekop Mama, le chef de département de la gestion financière des équipements et des produits d’exploitation du domaine public, a rendu succinctement les résultats du comité d’analyse sur la publicité. Au total, ce groupe de travail affiche des recettes de 923.659.133 F.cfa dont 332.775.740 Fcfa issus des recettes de l’exercice 2015. Globalement, le comité des recettes présente pour l’exercice 2016, des mobilisations pour le compte de la communauté urbaine de Douala à hauteur de 31.970.122.894 Fcfa, pour un objectif initial estimé à 48.681.250.000 Fcfa.

Le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, tout en félicitant le travail effectué par les groupes de travail, a néanmoins pu apprécier la baisse de 6.735.699.594 f.cfa, soit 17 % de recul en glissement annuel sur 2015. Le Dr. Fritz Ntone Ntone  a recommandé au terme de la deuxième édition du Comité des recettes de la Cud, pour le compte de l’exercice 2016 « la prise en compte de nouvelles niches de recettes propres », à l’instar des recettes sur les permis de construire et sur les équipements marchands« . Parmi les recommandations formulées par les groupes de travail et d’analyses, figurent « ne accélération de la comptabilité des recettes à la  communauté urbaine de Douala, la mobilisation rapide des quotes-parts de la Cud logées à la paierie générale de Douala » ou encore « l’amélioration des instruments de gestion de l’institution« .

Daniel NDING

Share.

About Author

Leave A Reply