Musique : Tubal et Barakah s’accordent pour les démunis

0

 Tubal, la chanteuse gospel Barakah et pleins d’autres chantres de l’Eternel, ont donné un mini concert live dimanche 23 juillet 2017 à Douala dans le cadre du Jesus Party.

Tubal, la chanteuse gospel Barakah et pleins d’autres chantres de l’Eternel, ont donné un mini concert live dimanche 23 juillet 2017 à Douala dans le cadre du Jesus Party.

Tubal

« Notre Dieu est un Dieu d’amour, de joie et de paix ». C’est par cette phrase réconfortante que la chanteuse Barakah, ouvre le bal des interventions au « Jesus Party », plateforme visant à valoriser la musique chrétienne. La miss gospel, comme ses fans l’appellent affectueusement, a associé plusieurs talents à ce concept. Notamment Tubal, meilleur rappeur chrétien 2016, aux Gospel star Awards, Ekedi le frère de J.C et pleins d’autres étoiles montantes du domaine.

Le concert, organisé en plein air au lieudit « Kotto Bloc F » au quartier Bonamoussadi, dans le 5e arrondissement, était placé sous le signe de l’amour. Un amour de Jésus-Christ que la promotrice a voulu partager avec les enfants  de l’orphelinat l’Agapè. Une dizaine d’orphelins l’ont accompagnée en chœur devant un parterre d’invités. Une bouffée d’oxygène qu’ils n’oublieront pas de ci-tôt. Mais l’idéal pour la promotrice du Jesus Party, est que tous ces enfants défavorisés donnent leur vie au Seigneur Jésus-Christ.

Tubal, la chanteuse gospel Barakah et pleins d’autres chantres de l’Eternel, ont donné un mini concert live dimanche 23 juillet 2017 à Douala dans le cadre du Jesus Party.

Les bras en l’air

Il a aussi prôné l’amour de Christ. Tubal a soulevé les foules avec deux de ses titres : « A force de marcher» et «C’est le Jésus ». Accompagné d’Ekedi le frère de J.C le rappeur a reçu une pluie d’applaudissements pendant et après sa prestation. Rappelons que celui qui a mis son tout premier maxi single baptisé « C’est le Jésus, les bras en l’air» sur le marché discographique en février 2016, ne cesse d’être sollicité depuis le début de l’année en cours. En février dernier, le public de Yaoundé l’a découvert pour la première fois sur le podium de Promote au palais des congrès dans le titre « Je rappe pour la paix ».

Quelques semaines après, c’est le festival Fomaric, organisé par le patriarche de la musique camerounaise, Kotti Francois, qui a vibré au rythme du rappeur, non sans oublier les nombreux concerts organisés dans les églises auxquels le gospel rappeur honore sur invitation. En plus des concerts, le rappeur a réalisé le vidéogramme de la chanson «Je rappe pour la paix », dont la sortie officielle est prévue dans les prochaines semaines.

Didier NDENGUE

Share.

About Author

Leave A Reply