Secteur Agropastoral : 70 millions Fcfa pour soutenir les producteurs

0

La cérémonie de signature de convention de co-financement et de remise de chèques aux  organisations de producteurs de la région du Littoral s’est tenue le mercredi, 05 juillet  2017 à Douala.  Cérémonie présidée par le coordonnateur régional du programme ACEFA le Dr  Bouba Moumini en présence des délégués régionaux du Minader et Minepia du Littoral. Rendu a sa 2ème phase  dans le Littoral le programme ACEFA, le financement du projet est effectif depuis 2016. Ce financement «doit être utilisé pour un but précis, tel qu’il est consigné dans la demande de subvention, et qu’il compte sur leur bonne foi car des descentes ont été faites avant d’arriver à cette subvention des GIC »  faisait savoir le Dr Bouba Moumini aux  représentants  des GIC qui ont effectué le déplacement pour Douala. Il poursuit en ajoutant : «L’Etat du Cameroun a respecté ses engagements : Répondre à votre appel, mettre à votre disposition des conseillers pour vous assister et vous former et enfin vous financer à travers l’Agence Française de Développement(AFD) ; il leur revient d’honorer à leur engagement».

La cérémonie de signature de conventions de co-financement et de remise de chèques aux  organisations de producteur de la région du Littoral s’est tenue le mercredi, 05 juillet  2017 à Douala.

En effet, il s’agit de (14) quatorze  organisations de producteurs. Ils reçoivent des chèques d’un montant global de 69 076 300 Fcfa pour le financement et le développement de leurs activités agropastoral. Le financement  des projets  a pour but de développer et de moderniser l’appareil de production, ainsi  que de renforcer des infrastructures agricoles. Ces  subventions octroyées  varient entre  cinq cent mille (500 000) et  six millions (6000 000) pour ce qui est des projets  Groupements de producteurs (GP). Et de cinq (5) millions à trente (30) millions  pour ce qui est des projets des  Organisations Professionnelles Agropastorales (OPA). Sa majesté Mbog Djoo Guillaume du village Songuelang  qui recevait la subvention de ACEFA fait part d’un «sentiment de satisfaction. Nous sommes une communauté pauvre du fait du manque d’appui comme celui d’ACEFA. Avoir l’eau et la forêt sans en profiter est aberrant, donc je vous invite ici pour voir ce que sera dans cinq avec cette subvention. Elle va déjà nous permettre de sécher environ ½ tonne de cacao en 24h »

L’Etat du Cameroun affirme ainsi son engagement à faire de l’agriculture au sens large, le moteur de croissance de son économie. Le dispositif innovant ainsi déployé qui est le plus complet et le plus dense jamais mis en place dans notre pays, a à son actif  aujourd’hui plus  2 276 conseillers qui sont  chargés  d’accompagner environ 15 000 organisations de producteurs, soit  près de 180 000 producteurs pris individuellement.

Jean-Marie NDIM NDIM

Share.

About Author

Leave A Reply