Affaire Mgr Benoît Bala : Les contrevérités de la Justice

0

Dans un communiqué, le Procureur Général près la Cour d’Appel du Centre indique que Mgr Benoît Bala serait mort par noyade.Son corps a été remis à l’Eglise catholique.

Assassinat de Mgr Bala : Le caillou dans la chaussure de l’Eglise

La sortie du Procureur Général près la Cour d’appel du Centre, Jean Fils Ntamack est un véritable coup de surprise dans l’affaire jusqu’ici baptisée assassinat de Mgr Jean-Marie Benoît Bala. «Au stade actuel des investigations, les enquêteurs ont auditionné de nombreuses personnes et procédé à diverses perquisitions. Les informations recueillies dans ce cadre, sont en cours d’exploitation aux fins de la manifestation de la vérité», souligne le Procureur Général dans son communiqué de presse signé ce mardi 4 juillet 2017.  Toutefois, il écrit que la mort du prélat de Bafia ne serait pas d’origine criminelle. Après examen «approfondi», les légistes «ont relevé l’absence de toutes traces de violence sur le corps du défunt et ont conclu à cet égard que la noyade est la cause la plus probable du décès de l’évêque».

Les autopsies ont été faites par des experts, comme le martèle le Procureur. «Des autopsies ont été pratiquées sur la dépouille mortelle de l’Evêque de Bafia. Après un premier examen par deux collèges de médecins locaux les 2 et 22 juin 2017, il a été décidé de recourir à une expertise internationale via Interpol. Les médecins légistes commis à cet égard par Interpol, à savoir le Professeur Michael Tsokos, Directeur de l’Institut de médecine légale de Berlin en Allemagne et le Docteur Mark Mulder, coordinateur de l’Unité d’identification des victimes des catastrophes à Interpol sont arrivés au Cameroun le 29 juin 2017.»

S’il la conclusion des experts étrangers est avérée, comment comprendre qu’au moment où son corps est repêché, le constat est fait que l’évêque n’a pas ingurgité d’eau pouvant conduire à une noyade ? Comment Mgr Bala se serait noyé alors que son entourage témoigne de sa maîtrise de la natation ? Mgr Jean-Marie Benoît Bala se serait-il suicidé par noyade ou aurait-il été tué par noyade ? Les interrogations s’amoncellent.  Le communiqué indique tout de même que les «investigations en vue de déterminer les circonstances exactes de ce drame se poursuivent. Les conclusions de l’enquête y afférente seront portées le moment venu à la connaissance du public.» Pour l’heure, le corps  de Mgr Jean-Marie Benoît Bala a été remis «ce jour aux autorités de l’Eglise catholique aux fins d’inhumation.» L’Eglise catholique avait d’ailleurs fait une déclaration le 13 juin 2017. «Nous évêques du Cameroun affirmons que Mgr Jean Marie Benoît Bala ne s’est pas suicidé ; il a été brutalement assassiné. Voilà un meurtre de plus, et un de trop», s’indignaient les évêques du Cameroun.

Valgadine TONGA

Dans un communiqué, le Procureur Général près la Cour d’Appel du Centre indique que Mgr Benoît Bala serait mort par noyade.Son corps a été remis à l'Eglise catholique.

 

Share.

About Author

Leave A Reply