Musique : Doris Alaka chante l’éveil de l’Afrique

0

Le projet parrainé par Ekambi Brillant sera présenté au public le 30 juin à Douala. Doris Alaka sera entourée d’autres artistes chanteurs.

Le projet parrainé par Ekambi Brillant sera présenté au public le 30 juin à Douala. Doris Alaka sera entourée d'autres artistes chanteurs.

La musique camerounaise est en perte de vitesse et de repère. Les critiques n’ont de cesse de dénoncer la montée en flèche des œuvres libidinales. Doris Alaka est de cette poignée de jeunes artistes chanteurs qui promeut la musique patrimoniale. Son maxi single « Wake up Africa » est un mélange de sonorités africaines. Le titre «Bueli B’issula » dont la vidéo est déjà en ligne est une agréable mixité de sons des percussions traditionnelles. C’est que Doris Alaka, de son vrai nom Sediang Alaka Marie Florence veut garder le lien avec son Mbam natal. Pour elle, les principales valeurs sont la tradition, la paix, l’unité. «Quand je ferme mes yeux, souligne l’artiste, je vois Afrique qui pleure. Quand je ferme mes yeux, je vois une Afrique qui se meure. L’idéal serait pourtant de vivre dans la paix et la solidarité, car je rêve d’une Afrique prospère où règneront unité et liberté

Le projet parrainé par Ekambi Brillant sera présenté au public le 30 juin à Douala. Doris Alaka sera entourée d'autres artistes chanteurs.

Titulaire d’un Master 2 en Fiscalité, la fille du célèbre fiscaliste Dr Alaka Alaka a décidé enfin d’écouter la voix du chant qui tonnait dans son cœur. Encore qu’elle n’est pas néophyte dans la musique. Doris a fait la chorale dans son enfance, elle a été membre du groupe gospel Chorus Singers, chanteuse de l’orchestre Energizing Band d’Eneo Cameroun, chanteuse au cabaret Joie d’Eté. Elle a accompagné des icones comme Jean Dikoto Mandengue, Pierre Didi Tchakounte, Annie Anzouer.  «J’ai décidé de faire mes pas dans la musique pas parce que je veux devenir célèbre ou star, mais parce que je veux vendre la culture de chez moi. La musique camerounaise est en train de perdre sa culture. C’est ma contribution à l’éveil de cette culture qui s’éteint», a relevé Doris  Alaka devant les médias le mardi 27 juin 2017, au Cabaret Chez Mado à Douala. L’artiste a organisé une conférence de presse pour annoncer son concert du 30 juin. Un concert qui lui permettra de présenter son maxi single aux mélomanes. Il y aura à ses côtés, des ainés de la profession. Bissi Mag, Nicole Mara, Mathematik de Petit Pays, mais surtout un monument de la musique, Ekambi Brillant. «Je suis venu aujourd’hui introduire cette jeune dame dans l’arène, parce que la musique c’est une arène. Elle a une voix qui envoie », a martelé Ekambi Brillant. C’est d’ailleurs lui le parrain de «Wake up Africa». «Je serai aux côtés de cette jolie voix. Je lui ai déjà apporté mes conseils et si elle veut un jour que je lui compose une chanson, je le ferai», rassure Ekambi Brillant. Exit le concert du 30 au cabaret chez Mado,  un featuring est prévu entre la jeune artiste et Ekambi Brillant.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply