Téléphones portables et leurs effets sur la santé (fin)

0

Nous clôturons aujourd’hui notre série sur la protection de l’environnement par le sujet déjà évoqué hier, concernant les dangers des smartphones, qui ont remplacé les vieux téléphones portables.

Un usage excessif des téléphones portables et des écrans en général impacte le cristallin de l’œil et favorise la myopie. Une mauvaise vue combinée à l'attention permanente

Roland Tsapi.

Alors que leur utilisation ne cesse d’augmenter, les smartphones restent des appareils potentiellement dangereux. Le temps où les téléphones portables n’étaient pas encore scotchés à nos mains  semble  désormais surréaliste, tellement le confort de ces petits appareils nous est devenu indispensable. Et la tendance ne devrait pas faiblir dans les prochaines années : un tiers de la population mondiale devrait être équipée d’un smartphone d’ici l’année prochaine, selon les dernières estimations. Mais passer des heures chaque jour rivé sur un petit écran, les doigts collés au clavier, a forcément des conséquences sur notre santé. Voici les conclusions récentes des études expérimentations de ce gadget sur les différentes parties de notre organisme.

Les yeux

Un usage excessif des téléphones portables et des écrans en général impacte le cristallin de l’œil et favorise la myopie. Une mauvaise vue combinée à l’attention permanente réclamée par les écrans peuvent entraîner des picotements aux yeux, des brûlures et des maux de tête. Plus grave encore : deux femmes britanniques âgées de 22 à 40 ans auraient souffert d’une cécité temporaire de quelques mois à cause de cette mauvaise habitude. Les deux vérifiaient constamment leur smartphone le soir dans leur lit avec un seul œil, l’autre étant couvert par l’oreiller, car elles étaient sur un côté. Cette différence de lumière a provoqué une asymétrie et la perte de la vision, rapporte le quotidien britannique The Independent. Pour éviter ce problème, assurez-vous de regarder l’écran avec les deux yeux.

Le sommeil

Qui ne regarde pas son portable au lit, dernier réflexe avant d’éteindre la lumière. Or, ces habitudes bien ancrées dans notre quotidien nuisent à notre sommeil. La lumière bleue diffusée par les écrans des téléphones, smartphones, tablettes interrompt la fabrication de la mélatonine, qui est censée nous conduire dans les bras de Morphée, rappelle Le Figaro. En clair, au bout de deux heures d’utilisation d’un écran avant de dormir, nous hypothéquons sérieusement nos chances de passer une bonne nuit. Notre horloge biologique étant basée sur la lumière, l’exposition aux écrans le soir peut provoquer des insomnies ou des difficultés à l’endormissement. Pour vous assurer de bien dormir, éteignez les appareils électroniques environ une heure et demi avant d’aller vous coucher.

Le cerveau

C’est un débat qui secoue la communauté scientifique depuis des années. La nocivité des ondes électromagnétiques et plus particulièrement leur éventuel lien avec les cancers du cerveau a été analysée par plusieurs équipes de chercheurs. La dernière étude en date est celle du National Toxicology Program, un programme de recherche américain. Dans les résultats publiés fin mai, les scientifiques expliquent avoir observé une augmentation importante des cancers du cerveau et du cœur chez le rat ayant été exposé de façon intense aux ondes de différentes puissances.

Le cou

Ce problème concerne en particulier les adolescents. Rester courbé vers l’avant est très mauvais en période de pleine croissance et peut provoquer des douleurs cervicales associées à des tensions ou des contractures au niveau de la nuque. Les médecins qui ont remarqué une hausse de ce problème lié à une mauvaise posture l’ont baptisé « text-neck ».

Les doigts

Les mains sont aussi très sollicitées quand nous utilisons nos téléphones portables. « Beaucoup de patients jeunes ont aujourd’hui des tendinites des fléchisseurs des doigts avec une prédominance pour le pouce, qui se manifestent par des douleurs, voire des doigts bloqués en flexion », détaille pour l’Express, le Docteur Marc Juvenspan, de l’Institut français de chirurgie de la main à Paris. Ces pathologies habituellement observées chez des personnes âgées entre 40 et 60 ans sont désormais décelées chez des adolescents.Tout comme dans le cas de la manette de jeu pour console, répéter toujours le même geste pendant des heures n’est pas bon pour nos doigts.

Il nous fait mal au dos

Envoyer des textos, consulter ses mails, jouer… bref, utiliser son téléphone portable reviendrait à porter un poids de 27 kg sur le cou, soit le poids moyen d’un enfant de 8 ans, explique Europe 1. En regardant l’écran du mobile, la colonne vertébrale serait inclinée à 60°. A court terme, cette position peut provoquer des problèmes de dos. Sur la durée, cela peut entraîner une usure et donc une intervention chirurgicale.

Enfin, la peau aussi prend un coup dans l’utilisation des smartphones. Fixer nos écrans de portables provoquerait des rides. Le fait de scruter un écran parfois trop petit pour des photos, ou pour des textes un peu longs, nous force à fixer nos appareils. De quoi faire naître des rides, pattes d’oie et plis sous le menton, dévoile le magazine Elle dans son édition du 21 novembre. De même, la chaleur ressentie sur notre visage après une longue conversation téléphonique pourrait causer, à terme, des taches brunes sur notre peau.

Roland TSAPI, Journaliste

Share.

About Author

Leave A Reply