Religion : Le Ngondo annonce sa scission de l’EEC

7

Dans leur communiqué, le Ngondo et les pasteurs Sawa actent solennellement leur sortie de l’Eglise évangélique du Cameroun.

Le Ngondo et les pasteurs Sawa «sont en état de révolte. C’est pourquoi, solennellement et pleinement conscients de leurs devoirs face à l’histoire, le Ngondo et les pasteurs annoncent à compter de ce jour, le schisme du peuple Sawa de l’Eglise évangélique du Cameroun.» Le Ngondo et les pasteurs Sawa ont décidé via un communiqué du 28 avril 2017 que les paroisses à connotation Sawa sont indépendantes de l’EEC, dorénavant. Les chefs traditionnels ont réitéré le message ce dimanche 30 avril 2017 dans des paroisses à Douala. Ils étaient tous vêtus de noir, signe de l’enterrement de leurs rapports avec l’EEC.

Dans leur communiqué, le Ngondo et les pasteurs Sawa actent solennellement leur sortie de l’Eglise évangélique du Cameroun. Tripatouillages, trahison,

Rev. Jean Samuel Hendje Toya

Les élections à la tête de l’Eglise évangélique du Cameroun (EEC), le samedi 22 avril 2017 sont au centre de la dissidence. Juste quelques jours après l’Assemblée générale de Ngaoundéré qui a vu Jean Samuel Hendje Toya être élu nouveau président de l’EEC, les chefs Sawa tirent un coup franc. Dans le communiqué signé par onze chefs Sawa parmi qui le président en exercice du Ngondo Sa Majesté Gaston Mbodi Epee, le Ngondo –assemblée traditionnelle du peule Sawa– critique le scrutin qui «a achevé de révéler au grand jour l’intensité et la profondeur de la pernicieuse crise qui sévit depuis plusieurs années au sein de cette congrégation religieuse. En effet, en tournant le dos aux valeurs qui fondent l’église et qui ont pour noms équité, probité, morale, respect des composants sociologiques, respect de la parole donnée et du consensus…, la direction sortante a pris la très lourde et couteuse responsabilité d’imposer ses propres vues.»

Dans leur communiqué, le Ngondo et les pasteurs Sawa actent solennellement leur sortie de l’Eglise évangélique du Cameroun. Tripatouillages, trahison,

Sa Majesté Mbodi Epee. Président en exercice du Ngondo.

Parlant de «parole donnée», une source proche du Ngondo confie que l’ancien président de l’EEC Isaac Batomen Henga Toya avait, lors d’une rencontre à dessein avec le Ngondo, promis qu’il n’y aurait qu’une seule candidature de la communauté Sawa, celle du pasteur Richard Priso Mounguele. Il était d’ailleurs, avant cette entente, l’unique candidat à la présidence. Il était surtout le choix des pasteurs de la communauté Sawa et du Ngondo. Au Synode général de Yabassi en 2009, l’ancien président Batomen avait réaffirmé que Richard Priso Mounguele serait le seul candidat présenté par la communauté Sawa. Hélas ! Le 22 avril, alors que les pasteurs d’origine Sawa s’attendent à une simple désignation du nouveau président, ils assistent plutôt à une élection. Le pasteur Isaac Batomen présente deux candidatures. Celles du Pr Jean Samuel Hendje Toya, taxé de chouchou d’Isaac Batomen, et de Richard Priso Moungole. Jean Samuel Hendje Toya (originaire de l’Ouest et du Nkam) remporte le scrutin, 205 voix contre 168 pour Richard Priso Moungole. Le Ngondo dénonce la trahison, les «tripatouillages, l’achat des voix, la manipulation». Chaud devant !

Dans leur communiqué, le Ngondo et les pasteurs Sawa actent solennellement leur sortie de l’Eglise évangélique du Cameroun. Tripatouillages, trahison,

Dans leur communiqué, le Ngondo et les pasteurs Sawa actent solennellement leur sortie de l’Eglise évangélique du Cameroun. Tripatouillages, trahison,

Valgadine TONGA

Share.

About Author

7 commentaires

  1. Donnez votre vie à Christ et laissez les choses qui n’en valent pas la peine.. Cherchez les trésors éternels que la rouille ni la teigne ne dévorent…
    JESUS revient bientôt ,cherchez à faire partie de Son Église , son Corps, c’est la seule chose qui compte.
    c’est là qu’il y’a la vraie vie et la vie en abondance…

    • Banack Ruffin on

      Revenez à moi de tout votre coeur, Déchirez vos coeurs et nos vos vêtements. I est temps que les fidèles de la grande Église Évangélique retournent à leurs origines. Les guerres intestines vous suivent et vous allez de schisme en schisme depuis des décennies et des décennies. Votre Église mère est prête à vous accueillir les bras ouverts. Le retour de ses enfants prodigues.

  2. Qui divise le corps du Christ se divise lui-même.L’Église du Christ reste éternelle.Le cercle ésotérico-culturels ont-ils paroles dans l’Eglise de Dieu?ça c’est du jamais vu!!!!!Comment le diable peut-il venir à l’Église et déclarer sa division?Ces pasteurs qui leur ont ouvert la porte le sont-ils pour de vrai?N’est-ce pas Dieu lui-même qui envoi en mission?comment peut-on se battre parce qu’un membre de sa tribu n’a pas été choisi pour la mission de Dieu?Se battent-il vraiment pour que Dieu les envoi en mission où bien pour leurs intérêts égoïste?Autant de question qui restent toujours sans réponse pour moi jusqu’à présent.

  3. Frères et soeurs en Christ, jesuis tellement stupéfait par des abarations que je j’entends, d’ou vient il qu’une assemblée traditionnelle donne son point de vu dans l’eglise de JESUS CHRIST, pendant qu’on y est prenons aussi celles du Famla , du nkouhgang et des autres sociétés secretes pilotés par satan;;;;;;;; reveillons nous biens aimés dans le Seigneur, JESUS n’est pas divisé, et plus , freres et soeurs des paroisses concernées votre pasteur est un ouvrier de l’EEC, s’il s’entete à se revolter , qu’il libère votre paroisse et vas créer son ,ministere comme kamden et les autres ;;;;;;;;;;;;le plus important est de preparer le retour du Roi des rois Amen

  4. Pingback: Crise à l’EEC : Le président Hendje prend fonction

  5. Pingback: EEC : Les épouses des pasteurs veulent s'autonomiser

  6. Pingback: Religion : L’Eglise évangélique à l’épreuve des tribus

Leave A Reply