Crise anglophone : Internet de retour en région anglophone

0

Après trois mois sans connexion Internet, le chef de l’Etat a demandé un retour à la normale le jeudi 20 avril 2017 au Nord-ouest et au Sud-ouest.

Après trois mois sans connexion Internet, le chef de l’Etat a demandé un retour à la normale le jeudi 20 avril 2017 au Nord-ouest et au Sud-ouest.

Paul Biya

La connexion Internet est de retour dans les régions anglophones du Cameroun. La nouvelle a été officialisée au journal de 17h du jeudi 20 avril 2017 sur les ondes de la Crtv. Dans le communiqué qui a été, le président de la République Paul Biya a instruit le ministre des Postes et Télécommunications de faire rétablir la connexion internet au Nord-ouest et au Sud-ouest. Les deux régions anglophones du pays sont privées d’Internet depuis environ trois mois à cause des tensions sociopolitiques qui y règnent depuis six mois…

La crise commence en novembre 2016 avec la grève des avocats, suivie de celle des enseignants. Depuis le début de la rentrée du 9 janvier 2017 comptant pour le 2ème trimestre, les élèves du secondaire des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest ont été contraints de rester chez eux. Du fait de la grève des enseignants. Le gouvernement qui a pris la mesure des plaintes avec beaucoup de retard multiplie les tentatives de discussions pour un retour à la normale. Lundi 16 janvier 2017, un élève en tenue est molesté par de jeunes gens à Bamenda. Il est extrait des mains de ses bourreaux grâce à une femme. Son crime est d’avoir voulu se rendre à l’école.

A Limbe, ce sont des enseignants anglophones qui font irruption dans un établissement francophone et chassent tous les élèves. Les syndicats des enseignants et le Consortium de la société civile anglophone avaient appelé à une ville morte les lundi et mardi 16 et 17 janvier 2017. Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi, par un arrêté le mardi 17 janvier 2017 se braque : «Sont et demeurent interdites sur toute l’étendue du territoire national, toutes activités, réunions et manifestations initiées ou soutenues par le Southern Cameroons national council, le Cameroon anglophone civil society consortium, tout groupement apparenté ou poursuivant un but similaire ou par toute autre personne s’en réclamant.» C’est à la suite de tous ces évènements que le gouvernement décide unilatéralement de suspendre la connexion Internet dans ces régions.

Daniel NDING

Share.

About Author

Leave A Reply