Festival Fomaric : Le 25ème anniversaire dans les starting-blocks

0

Partenaire du Festival Fomaric, la Communauté urbaine de Douala  exige plus de rigueur dans l’organisation.

1993-2018. 25 ans que le Festival Fomaric (Foire musicale artistique, industrielle et commerciale du Cameroun) fait vibrer la ville de Douala via ses activités. Un quart de siècle d’existence ça se fête. Le comité d’organisation est déjà en plein travaux. A côté du traditionnel festival, qui ira du 5 février au 11 mars 2018, les activités du 25ème anniversaire seront présentées au public. Pour l’heure, on connait déjà le logo. Il a été dévoilé aux partenaires et médias le vendredi 7 avril 2017 à Douala. C’était autour de la cérémonie baptisée After show du Festival Fomaric.

Partenaire du Festival Fomaric, la Communauté urbaine de Douala  exige plus de rigueur dans l’organisation.

Logo des 25 ans.

En réitérant le partenariat de la Communauté urbaine de Douala, Cud, à l’événement  (partenariat signé en 2017), Dr Fritz Ntone Ntone indique : «L’édition 2017 était un galop d’essai, une édition de transition. Il faut tourner le dos à l’amateurisme, au bricolage. J’insiste toujours sur les installations. Si l’essentiel n’est pas fait, je vais sortir ma peau de partenaire. Nous devons faire en sorte que Fomaric devienne un véritable évènement de la ville. J’ai été agréablement surpris que les petits détails qui sont nos préoccupations aient été pris en compte. Ce n’est pas à la veille qu’on prépare ce genre d’évènement. Aujourd’hui nous avons déjà le logo, la maquette. La prochaine édition qui coïncide avec le 25ème anniversaire de Fomaric sera quelque chose d’exceptionnel

Il n’y aura pas grande innovation pour l’an 25 de Fomaric. Cependant, les différents exposants qui se plaignent souvent d’une concurrence déloyale des vendeurs ambulants peuvent se rassurer. Il n’y aura plus ce cafouillage, indique l’organisation. Selon la maquette du site, il y aura quatre grands secteurs bien définis et respectés. Le secteur industriel et commercial, le secteur jeux et loisirs, le secteur animation et le secteur de la restauration. «L’édition 2017 a été une très belle expérience avec la Communauté urbaine. Je souhaiterai que la 25ème édition soit encore plus grande», dixit le président du comité d’organisation Nkotti François. Pour sûr, la Cud «apportera d’avantage la logistique pour que l’environnement de ce festival soit de plus en plus attrayant», promet Fritz Ntone Ntone. Qui pense d’ailleurs à une délocalisation du site, «un site qui soit est agréable. Je ne dis pas que ce n’était pas le cas. Je dis juste qu’on peut avoir mieux

Valgadine TONGA        

Share.

About Author

Leave A Reply