Dieudonné Nyoumssi : Un Lion indomptable des affaires

0

Réputé discret voir secret, Dieudonné Nyoumssi, Pdg de l’Auto école française du Cameroun est un taciturne qui laisse parler ses œuvres. Petite incursion dans la tanière de cette forte personnalité d’une élégance sobre mais électrique.

Homme d’affaires de réputation avérée, Dieudonné Nyoumssi s’est tracé son destin. Issu d’une famille assez modeste, ce digne fils Bamiléké est né en 1968. Il fait ses études primaires et secondaires respectivement à l’Ecole catholique de Kamdjoun à Bandjoun, puis au C.E.S de la même ville avant l’obtention de son Bac au Lycée classique de Bafoussam. S’ouvrent dès lors à lui, les portes de l’Université de Yaoundé où il s’inscrit à la faculté des Sciences, option : Sciences naturelles. Les remous sociaux dans les universités d’Etat le font migrer à l’Institut supérieur Siantou où il s’inscrit en « Informatique de gestion ». Il n’a que 28 ans quand il se lance dans les affaires en créant sa toute première entreprise : Auto école française du Cameroun. Comme quoi, «aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années». La structure se ramifie et compte à ce jour plusieurs agences dans toutes les grandes villes du pays. S’y sont greffées dans la liste non exhaustive de ses entreprises, la Prestation de service et de commerce (Presco Sarl) ; la Société de distribution des intrants agricoles du Cameroun (Sodiag-Cam Sarl) ; la Société africaine de nettoyage et d’entretien (Sane Sarl), pour ne citer que celles-là.

Le Pdg de l’Auto Ecole Française, Dieudonné Nyoumssi, a été déclaré non coupable des faits qui lui ont valu une privation de liberté en 2013.

Dieudonné Nyoumssi.

Prévention routière

Aujourd’hui expert réputé en sécurité routière (Capec), le Pdg de l’Auto école française du Cameroun, de sa voix douce, mesurée et toujours égale à lui-même, il nous confie «mettre régulièrement mon expertise dans le cadre des campagnes de sensibilisation à la sécurité et la prévention routière qu’organise le ministère des Transports». Avec ses propres moyens, il organise « des campagnes de sensibilisation au profit des conducteurs de mototaxis à la sécurité et prévention routière ». En marge de ses multiples activités économiques, le cœur de l’homme ne bat pas que pour les affaires. Le politique le connaît plutôt bien aussi. Il contribue à la vitalité et aux succès du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), le parti qu’il sert avec dévouement et loyalisme depuis son adhésion en 2000.

Des forages aux populations

Dieudonné Nyoumssi est porté par ses camarades en 2002 au poste de vice-président du comité de base Rdpc Bonantoné II, puis commissaire aux comptes adjoint de la section Rdpc Wouri-centre en 2007. La même année, le Rdpc, voulant tirer profit de sa popularité, le lance dans la bataille des élections législatives du 22 Juillet 2007. Très populaire, le parti tire vite les dividendes de ses qualités avec toute la gloire et les trois sièges de députés titulaires. L’homme se contentera du titre de député suppléant de la circonscription de Wouri-centre et Manoka. Sa contribution dans la bataille des élections législatives de 2007 n’est qu’un pan de ses victoires. Quand il lui arrive d’avoir le moral au talon, il sait compter sur ses 6 enfants et son épouse Yolande Flore Nyoumssi. Pour donner du sens à leurs affaires, le couple organise des championnats de vacances aussi bien à Douala, leur ville de résidence, qu’à Bandjoun, leur ville d’origine. Ils distribuent «des dons aux orphelinats et aux autres indigents». Les jeunes, dont plusieurs du Rdpc, ont ainsi bénéficié « des formations gratuites en conduite automobile ». Le couple a également offert des forages aux populations dont le plus impressionnant est celui de Logpom au lieu dit « Bangos », dans l’arrondissement de Douala 5ème. Les bénéficiaires de ses actions disent de lui qu’il est un homme d’affaires avec du cœur.

Emmanuel YIMGA

Share.

About Author

Leave A Reply