Football : Issa Hayatou n’est plus président de la Caf

0

Le Camerounais Issa Hayatou a été battu par le malgache Ahmad Ahmad au cours des élections qui se sont déroulées ce mercredi en Ethiopie.

Le Camerounais Issa Hayatou a été battu par le malgache Ahmad Ahmad au cours des élections qui se sont déroulées ce mercredi en Ethiopie.

issa Hayatou

Issa Hayatou ne briguera pas un huitième mandat à la présidence de la Confédération africaine de football, Caf. Le scrutin qui vient de s’achever au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba en Éthiopie en a décidé autrement. Issa Hayatou, président sortant a été battu par le président de la fédération malgache, Ahmad Ahmad. Les 20 voix en faveur d’Issa Hayatou n’ont pas pu faire le contre face aux  34 voix d’Ahmad Ahmad âgé.

Le Camerounais Issa Hayatou a été battu par le malgache Ahmad Ahmad au cours des élections qui se sont déroulées ce mercredi en Ethiopie.

Ahmad Ahmad

Une nouvelle page se tourne ainsi à la Caf. Les paris prévoyaient un peu Ahmad Ahmad vainqueur. L’homme de 57 ans qui avait annoncé sa candidature le 13 janvier 2017 à la veille du coup d’envoi de la Can avait commencé à engranger des soutiens. Les présidents des 14 fédérations de la Cosafa  (Conseil des fédérations d’Afrique australe) avaient promis le soutenir. Sa candidature était aussi la réponse à plusieurs appels, comme il l’indiquait à www.jeuneafrique.com : «Au congrès de la FIFA, en mai dernier à Mexico, quelques personnes étaient venues me parler d’une candidature. Puis au congrès de la CAF, en septembre, alors que pour une seule voix, je venais de manquer mon élection au comité exécutif de la FIFA, d’autres, plus nombreuses, ont de nouveau évoqué ma candidature. J’ai répondu que j’allais réfléchir et après avoir consulté les autorités malgaches, dont Hery Rajaonanarimampianina, le chef de l’État, j’ai finalement accepté

Dans son cahier de charge, il veut limiter à trois ans le mandat du président à la tête de la Caf ; le retour à un âge limite (70 ans) pour exercer ces fonctions, et la nécessité de donner plus de pouvoir aux fédérations; élargir le débat autour du format de la Can, qui concerne seize équipes, et de celui des éliminatoires. «On peut discuter du nombre de participants. L’Europe et l’Asie sont bien passées à vingt-quatre… Concernant le Championnat d’Afrique des Nations (Chan, qui est réservé aux sélections africaines locales, ndlr), je trouve également dommage qu’il soit réservé uniquement aux joueurs évoluant dans leur championnat. Je souhaite que comme lors des premières éditions, il soit ouvert à tous ceux qui évoluent sur le continent africain», confiait-il à Jeune Afrique. Issa Hayatou quitte la présidence de la Caf à 70 ans, alors que plusieurs souhaitaient le voir organiser sa première Can masculine au Cameroun en 2019.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply