Justice : Ayah Paul Abine parle de sa garde-à-vue

0

Dans sa déclaration sous serment, le magistrat Ayah Paul Abine dénonce une arrestation et une garde à vue sans justification.

Dans sa déclaration sous serment, le magistrat Ayah Paul Abine dénonce une arrestation et une garde à vue sans justification.

C’est depuis le 21 janvier 2017 que l’avocat général près la Cour Suprême à Yaoundé, Ayah Paul Abine a été arrêté et conduit au Secrétariat d’Etat à la défense (Sed). Une arrestation qui intervenait en pleine crise anglophone où ce Magistrat hors échelle était suspectait, selon certaines indiscretions, être de connivence avec les leaders séparatistes du Southern Cameroon national council (Scnc). «Je déclare sous serment avoir été enlevé dans mon domicile à Yaoundé le 21 janvier 2017 à 17h05 min par six individus en civil non identifiés, en présence des membres de ma famille sans justification aucune», lit-on sur la déclaration sous serment du magistrat datée du 6 mars 2017 et fait à Yaoundé.

Il avait été conduit au Sed où «j’y suis toujours, détenu dans l’ignorance totale des faits qui me sont reprochés.» Je déclare qu’une telle situation constitue une entorse aux principes des droits de la défense parce que je suis détenu depuis le 21 janvier 2017 jusqu’à ce jour sans moindre inculpation et personne ne me déclare jusqu’à présent ce qui justifie ma présence ici.»

Ancien député du parti au pouvoir, le Rdpc, Ayah Paul Abine s’est tourné vers l’opposition en créant le Peoples action party (PAP).

Daniel NDING

Dans sa déclaration sous serment, le magistrat Ayah Paul Abine dénonce une arrestation et une garde à vue sans justification.

Share.

About Author

Leave A Reply