Affaire Fécafoot : Issa Hayatou reçoit Tombi A Roko et Bidoung Kpwatt

0

La guerre pour le contrôle de la Fédération camerounaise de football ( Fecafoot ) joue les prolongations.

L’affaire Abdouraman Hamadou, président de l’équipe Etoile filante de Garoua contre Tombi A Roko Sidiki, président de la Fédération camerounaise de football joue les prolongations. Le Tribunal arbitral du sport (Tas) qui est pourtant l’autorité judiciaire suprême dans le monde du sport, a rendu la semaine dernière un verdict que le requérant Abdouraman a décidé d’attaquer au Tribunal fédéral suisse.  Pour l’ouverture de cette nouvelle procédure, le président d’Etoile filante de Garoua quitte en principe le Cameroun ce lundi 6 mars 2017 pour la Suisse…

La guerre pour le contrôle de la Fédération camerounaise de football ( Fecafoot ) joue les prolongations.

Du côté de la Fédération camerounais de football, la page de cette affaire n’est pas aussi tournée, même si ses dirigeants ont déclaré que le verdict du Tas conforte Tombi A Roko Sidiki et les autres membres du Comité exécutif élu en septembre 2015. Afin de se rassurer et anticiper sur une éventuelle réaction de la Fédération internationale de football association (Fifa), Tombi A Roko Sidiki et son « protecteur» le ministre des sports Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt ont été reçus à leur demande par Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football (Caf). La rencontre a eu lieu hier dimanche au stade Levy Mwanawasa de la ville de Ndola en marge du match de la troisième journée de la phase finale de la Can Zambie 2017 Cameroun contre Sénégal (0 – 2). Selon des sources concordantes, Issa Hayatou et ses hôtes ont réfléchi sur la conduite à tenir après le verdict du Tas…

En attendant de voir les effets de sa sentence controversée sur la gestion de la Fécafoot, le Tas a décidé le lundi 27 février 2017 de déclarer irrecevable et rejeter pour forclusion l’appel d’Abdouraman, tout en se gardant de modifier la sentence de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun qui a invalidé en date du 12 novembre 2015, le dernier processus électorale qui a conduit Tombi A Roko à la tête de la Fécafoot.

Présentation du Tribunal fédéral suisse

Le Tribunal fédéral est un tribunal suisse. Il est l’autorité judiciaire suprême de la Confédération suisse, ainsi qu’en dispose l’article 188 al. 1 de la Constitution suisse de 1999. Sa devise est Lex justitia pax (Loi, justice, paix en latin).

Chaque canton possède ses propres tribunaux. Dans le cas où la décision d’un tribunal cantonal de dernière instance est contestée, il est possible de déposer un recours au Tribunal fédéral. Ce dernier examine si la décision cantonale est conforme au droit (fédéral) et, si tel n’est pas le cas, il peut annuler ou modifier l’acte attaqué. Le Tribunal fédéral ne contrôle en principe pas les faits sur lesquels repose la décision attaquée, sauf s’ils ont été établis en violation du droit. Le Tribunal fédéral a pour fonctions d’une part d’assurer l’interprétation uniforme du droit fédéral par les autorités cantonales et fédérales d’exécution, d’autre part de développer le droit fédéral en clarifiant sa portée et en comblant d’éventuelles lacunes.

Source : Cameroun-info.net par  Adeline ATANGANA

Share.

About Author

Leave A Reply