8 mars 2017 : La Reine Bell soutient les femmes

1

Call-boxeuses, vendeuses de beignets…, les femmes du canton Bell ont reçu des dons de leur Reine ce lundi 6 mars 2017.

Call-boxeuses, vendeuses de beignets…, les femmes du canton Bell ont reçu des dons de leur Reine ce lundi 6 mars 2017.

La Reine Bell et une commerçante.

Maman Régine Etame Bebey n’est pas de ces autres dames qui se mettent sur leur trente et un chaque matin pour bosser dans un bureau chargé d’air conditionné. Situé au quartier Bali à Douala, son bureau n’a pas de porte, aucun protocole pour y accéder. Sur une table, elle expose ses baguettes de pain, des sauces variées dans des marmites. Voilà 17 ans déjà qu’elle répète le geste, pour faire vivre ses quatre enfants. Christine Enangue braise du poisson. Pour élever ses enfants, Emilie Fifen a choisi de vendre les beignets. «Je me réveille tous les jours, depuis 15 ans, à 4h pour faire frire les beignets», dit-elle. Elles ont chacune leur métier, mais la finalité est la même, subvenir aux besoins de la famille. En prélude à la 32ème édition de la journée internationale de la femme (Jif), la Reine Clarisse Douala Bell du canton Bell a décidé de rendre à sa manière, un hommage, à ces valeureuses femmes.

Call-boxeuses, vendeuses de beignets…, les femmes du canton Bell ont reçu des dons de leur Reine ce lundi 6 mars 2017.

Maman Emilie

Clarisse Douala Bell n’a souhaité ni une cérémonie, ni perturber le quotidien de ces femmes.  Ce lundi 6 mars 2017, accompagnée des amazones du canton Bell, la Reine s’est rendue tour à tour sur les lieux d’activité d’une dizaine de commerçantes du quartier Bali. Dans une ambiance festive, chacune a eu droit à un pagne de la Jif 2017, et à une enveloppe contenant des Fcfa. «Je suis très contente parce que la Reine est venue me rendre visite. Elle m’a donné le pagne surtout que je ne l’avais pas encore. Elle m’a donné de quoi renforcer mon commerce», se réjouie Olga Marie Noëlle Nguea. «Il n’y avait jamais eu pareille initiative dans le canton Bell. Les mots me manquent pour exprimer ma joie», exulte dame Emilie. «Comme chaque année, le Roi Bell et moi célébrons la femme. Nous avons pensé cette fois à ces personnes qui se lèvent très tôt pour subvenir aux besoins de leurs enfants. Combien de ministres, de sénateurs ont des mamans commerçantes ? Ils sont très nombreux. Nous sommes sortis ce matin pour leur donner un appui afin de soutenir et renforcer leurs commerces», confie la Reine Clarisse Douala Bell. Pour cette première initiative, Bali a été l’heureux élu. Il faut bien commencer quelque part, explique-t-on. La 32ème édition de la Jif qui se célèbre ce 8 mars sur le thème : «Les femmes dans un monde de travail en évolution : une planète 50-50 2030».

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Un commentaire

Leave A Reply