Décongestion du Port: Le PAD donne des ultimatums au Tchad et la Rca

0

Ils ont un délai de deux mois pour retirer leurs containers en transit au Port autonome de Douala (PAD).

Ils ont un délai de deux mois pour évacuer leurs containers qui sont en transit au Port autonome de Douala (PAD).

Port Autonome de Douala.

C’est une information que rapporte le quotidien Le Jour dans son édition du 23 février 2017. Les autorités du Port Autonome de Douala (PAD) demandent aux autorités douanières de la République Centrafricaine (RCA) et du Tchad d’enlever leurs containers en transit, qui sont actuellement au Port, et ce depuis des mois.  Des correspondances y relatives leur ont été adressées. Il est dit qu’une fois le délai passé (qui est de deux mois, que la PAD donne à la RCA et au Tchad), lesdits containers vont être mis en vente. Toutefois le quotidien précise qu’il s’agit là d’une mesure  qui «a été prise dans le cadre de l’opération de désengorgement du PAD».

La mesure s’étend aussi aux marchandises qui sont en souffrance dans les 600 containers arrivés à leur destination finale, le Cameroun. Celles-ci sont stockées au Port depuis plus de trois mois. Dans le cas où les propriétaires ne les récupèrent pas, elles vont être mises en vente. Pour rappel, depuis le 17 février dernier une vente aux enchères de véhicules a débuté au PAD. D’après l’une de nos sources,  le premier véhicule qui a été mis en vente vendredi dernier, était une Toyota Carina, adjugée (vendue) au prix de 1 300 000 FCFA. Puis il y a eu une voiture allemande de marque BMW (Golf), cédée au prix de 1,45 million de FCFA, etc.

 Stanley Ansah, membre de la commission Communication des ventes aux enchères publiques de la Direction générale des Douanes (DGD), a rappelé que l’objectif de cette vente aux enchères au-delà de décongestionner l’espace portuaire, vise aussi à générer des recettes au profit du Trésor public. On apprend que dans les prochains jours, 2000 véhicules vont être vendus. Pour revenir à la RCA et au Tchad, il est à noter que ces deux pays utilisent le PAD comme le principal point de passage de plus de 80% du volume de leurs échanges.

Source : Cameroun-info.net par Liliane J. NDANGUE

Share.

About Author

Leave A Reply