Scène: Une nouvelle dimension du rap par Tubal

0

Le rappeur Tubal qui clame sa chrétienneté a prêché la paix le 11 février au Palais des Congrès de Yaoundé pendant le lancement du salon Promote 2017.

Le rappeur Tubal qui clame sa chrétienneté a prêché la paix le 11 février au Palais des Congrès de Yaoundé pendant le lancement du salon Promote 2017.

Tubal sur la scène de Promote.

Il était sans doute l’unique rappeur chrétien, qui a prôné la paix au Cameroun le 11 février, à l’ouverture de la foire Promote. Il était prévu qu’il passe quatre chansons de son premier maxi single, qui souffle sur sa première bougie ce 14 février 2017. Mais le comité d’organisation en a décidé autrement. Tubal n’a eu droit qu’à un seul passage. Le rappeur a opté pour le titre « Je rappe pour la paix ».

Le refrain de cette chanson a été repris en chœur par le public. Pour nombre de spectateurs que nous avons approchés, Tubal a fait la différence en montant sur le podium avec le drapeau national (Vert-rouge-jaune), qu’il a déroulé à la fin de sa prestation en prononçant cette série de phrases : « Je rappe pour la paix dans le monde, je rappe pour la paix au Cameroun, je rappe pour la paix dans les régions septentrionale du Cameroun, du Sud-ouest et du Nord-Ouest de mon pays ». Sacré rappeur ! « J’ai accompli ma mission », s’est-il réjoui à la fin de sa prestation. Le public était visiblement fier de découvrir une autre face du rap. « C’est un rappeur qui conscientise, il fait la différence. C’est un garçon très fort », s’est exclamée Falonne, une spectatrice après le passage de Tubal.

Un maxi single, un trophée

De son vrai nom Fabrice Frédéric Ngangueu, le gospel rappeur Tubal ou encore le ‘‘Nouveau Disciple’’, a mis son premier maxi single de cinq titres intitulé « C’est le J.E.S.U.S, les bras en l’air» sur le marché discographique le 14 février 2016. Il décroche le prix du meilleur rappeur chrétien du Cameroun la même année aux Gospel Stars Awards, organisés par l’agence événementielle Spcom.

Tubal évangélise à travers ses chansons. « Pour ce jeune artiste musicien, le monde ne peut être en paix qu’avec le créateur du ciel et de la terre. A l’heure où notre pays traverse une zone de turbulence, le rappeur invite et conscientise la jeunesse camerounaise à travers son rap, un style de musique très prisé par nos jeunes », indique son Manager dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction.

C.W.

Share.

About Author

Leave A Reply