Armée camerounaise : Quatre officiers tués dans un crash

0

Les dépouilles du Général Jacob Kodji et des autres officiers morts à l’Extrême-Nord hier dimanche sont arrivés à Yaoundé ce lundi 23 janvier 2017.

Les dépouilles du Général Jacob Kodji et des autres officiers morts à l’Extrême-Nord hier dimanche sont arrivés à Yaoundé ce lundi 23 janvier 2017.

Général Jacob Kodji

 Il était le plus jeune des Généraux camerounais. Il est aussi le premier Général à trouver la mort dans la lutte contre Boko Haram. Le Général de brigade Jacob Kodji, Commandant de la 4ème Région militaire inter-armée est mort dans le crash le l’hélicoptère de l’armée camerounaise. Le crash est survécu dans la nuit de dimanche 22 janvier 2017 à Madide, dans l’arrondissement de Bogo, département du Diamaré à l’Extrême-Nord. Tout l’équipage est mort su le coup. Le Colonel Alphonse Nkameni, Commandant la 4ème Région de gendarmerie, le Lieutenant Ngrassou Souloukna Basile et le Lieutenant Chinda Brice Brice Tchinda, pilote de l’aéronef.

Ils revenaient d’une mission de supervision d’une opération à Waza, dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. Immédiatement après le crash, le gouverneur de la région du Littoral s’est rendu sur les lieux. Les dépouilles sont arrivées ce lundi 23 janvier 2017 aux environs de 10h à l’aéroport international de Nsimalen à Yaoundé. Elles ont été accueillies par le ministre délégué à la Défense Joseph Beti Assomo, le secrétaire d’Etat à la Défense Jean Baptiste Bokam, délégué général à la Sûreté national, Martin Mbarga Nguele. Après une brève cérémonie, les corps ont été conduits à la morgue de l’hôpital général, en attendant les obsèques officielles.

On se rappelle que le 14 août 2014, une 4ème région militaire avait été créée par le président de la République pour durcir la guerre contre Boko haram. Une enquête va être ouverte pour élucider les causes du crash de l’aéronef.

Valgadine TONGA

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply