Crise anglophone : Libération des manifestants de Bamenda

0

Les 21 manifestants arrêtés dans le cadre des événements de Bamenda ont recouvert la liberté ce mardi 10 janvier 2017.

Les 21 manifestants arrêtés dans le cadre des événements de Bamenda ont recouvert la liberté ce mardi 10 janvier 2017.

Les enseignants en colère (Image d’archives)

Selon la chaine nationale Crtv confirme que ces jeunes camerounais arrêtés au cours des manifestations du 8 décembre 2016 à Bamenda -dans la région du Nord-ouest- sont libres. Ils ont été remis ce jour au gouverneur de ladite région. Arrêtés pendant les manifestations violentes des enseignants, ils avaient été transférés à Yaoundé.

Cette libération va-t-elle amener les syndicats des enseignants et le Consortium de la société civile du Cameroun anglophone à lâcher du lest ? On attend encore de voir, puisque la relaxe de ces jeunes était l’une de leurs revendications. Le consortium avait appelé à une grève générale dès le lundi 9 janvier 2017 dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Le principal secteur concerné étant celui de l’éducation. La rentrée du second trimestre n’a malheureusement pas été effective dans ces zones anglophones. Par peur des représailles, les parents n’ont pas permis à leurs enfants de reprendre le chemin des classes.

Les enseignants de la zone anglophone protestent notamment contre le déploiement des enseignants francophones dans les écoles anglophones. Ils exigent aussi la libération de tous les manifestants interpellés lors des émeutes du 8 décembre 2016 à Bamenda et 15 décembre 2016 à Kumba. Sur les 54 personnes interpellées,  13 avaient déjà été remises en liberté en décembre.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply