Can féminine 2016 : Bientôt le coup d’envoi

0

A quelques heures du match d’ouverture de la Can féminine 2016 au stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé, les Lionnes indomptables expriment leur sérénité.  

Can féminine 2016 : Bientôt le coup d’envoi

Tic-tac tic-tac ! Plus que cinq heures trente minutes pour le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations de football féminin. Pour cette première Can féminine 2016 qui se joue en territoire camerounais, les Lionnes indomptables vont ouvrir le bal avec la rencontre contre l’Egypte à 15h30 au stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé. L’Egypte est un gros poisson mais les poulains du sélectionneur Enow Ngatchou sont confiants. «L’état d’esprit de l’équipe du Cameroun est au beau fixe. Les filles sont conscientes des enjeux de cette compétition qui se déroule chez nous. Notre préparation s’est bien déroulée. Nous avons travaillé dur pendant ces longs mois, sachant que ce moment va arriver. C’est vrai qu’à 24 heures du coup d’envoi, il y a un peu de stress. Car demain est un jour historique pour le Cameroun, c’est pourquoi nous avons gardé notre sérieux, sans se mettre de pression. Les Lionnes sont prêtes. Demain, vous allez voir une autre équipe du Cameroun» a rassuré au site www.camfoot.com la capitaine de l’équipe, Christine Manie aux médias hier vendredi, lors de la conférence de presse.

Le coach Enow Ngatchou a quant à lui confié : «Nous attendons ce moment depuis longtemps. Nous y sommes. Quand nous avons appris que le Cameroun va organiser la Coupe d’Afrique, nous avons réalisé que ce sera notre plus grand challenge. Nous devons tout faire pour ne pas décevoir notre public, et permettre qu’au soir du 03 décembre nous puissions célébrer ensemble. En 2012 le Cameroun était troisième ; en 2014, nous étions deuxièmes ; donc en 2016, nous devons remporter cette compétition. Les Lionnes sont sereines. Nous essayons de faire en sorte qu’elles n’aient pas de pression. On les motive tout le temps. Les joueuses sont prêtes. Nous avons récupéré Gaëlle Enganamouit qui est avec nous depuis jeudi. C’est vrai que c’est une pièce maîtresse, mais nous avons travaillé comme si elle n’existait pas. Nous sommes content de l’avoir, même si on n’a pas changé notre façon de jouer, ni les joueuses qui vont amener notre système de jeu. Je pense qu’elle n’aura aucune difficulté à se retrouver dans toutes les animations que nous allons mettre en place

Can féminine 2016 : Bientôt le coup d’envoi

Enow Ngatchou.

Pour une première organisation de la Can féminine au Cameroun, il y a de quoi avoir la pétoche. «Nous avons fait des matchs amicaux ici à Yaoundé, pour pouvoir apprendre à gérer la pression. Mais on continue à discuter avec les filles, parce que demain, il y aura encore plus de monde. C’est vrai que la pression est de notre côté, parce que nous devons gagner tous nos matchs. Or, comme nous, l’Egypte est une équipe qui s’est aussi bien préparée. Elle a disputé de nombreux matchs amicaux, surtout que c’est cette équipe qui a éliminé la Côte d’Ivoire. Nous avons regardé quelques vidéos : c’est une belle équipe qui mérite notre respect, mais je peux vous assurer que nous avons notre mot à dire». Reste plus qu’à souhaiter que les dieux du football soient avec cette valeureuse équipe des Lionnes.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply