Innovation : La Cameroon startup conférence se prépare

0

Elle est organisée du 9 au 10 décembre 2016, à la Chambre de Commerce à Douala. Plus de 50 startup camerounaises sont attendues.

Innovation : La Cameroon startup conférence se prépare

Dans une startup camerounaise.

La Cameroon startup conference se peaufine. Pour cette première édition, Cameroon startup Hub, incubateur de startup camerounais  et le groupement patronal Entreprises du Cameroun (ECAM), ont mis les petits plats dans les grands. A l’occasion de ce grand rendez-vous des startuppeurs camerounais, les organisateurs envisagent  d’accueillir des milliers de personnes physiques et morales: les start-up, les hommes d’affaires, les représentants des organisations inter-gouvernementales, les cadres des départements ministériels en charge des questions de l’entreprenariat jeunes, les collectivités décentralisées,  visiteurs  et  médias. A celles-ci, s’ajoutent les internautes qui suivront l’évènement  via les réseaux sociaux (tweet live, chaine YouTube, Instagram etc.). « Une équipe spéciale assurera le livetweet et le livestreaming de chaque activité », relève Christian Essame, l’un des organisateurs de la Cameroon startup conference.

Pour cette première édition, c’est sur le thème : « Comment les startups peuvent contribuer au développement économique du Cameroun ? », que les porteurs de projets innovants et les acteurs du développement social, technologique et économique, vont mener une réflexion profonde.




Cette conférence nationale des Startup a pour objectif de réunir les différentes parties prenantes pour un échange au bout duquel des solutions concrètes seront proposées aux décideurs du secteur public et privé. D’après les organisateurs, la Cameroon start-up conference 2016 à travers ses diverses activités, s’établira comme la plateforme qui va permettre la synergie de tous les acteurs économiques nationaux pour  booster les start-up locales  et les accompagner «stratégiquement» dans la phase de conquête du marché africain  voir mondial. Pour réaliser cet exploit, plusieurs objectifs ont été énumérés : rassembler tous les acteurs majeurs de l’écosystème start-up au Cameroun, valoriser l’entreprenariat jeunes au Cameroun, récompenser les start-up qui ont marqué l’année 2016 et proposer des solutions pour un meilleur encadrement des jeunes entrepreneurs.




Développement économique

Cette conférence nationale des startups est articulée sur plusieurs points. Primo, au cours d’une séance plénière  organisée à cet effet, des recommandations et engagements seront proposés au secteur privé et public par des startups pour un développement économique efficace  du Cameroun. Secundo, un espace B2B est prévu pour les entreprises du secteur privé et public, dans lequel ils doivent démontrer leur savoir faire et signer de nouveaux partenariats d’affaires. Tercio, un sharing space, pour regrouper les entrepreneurs chevronnés et les inciter à  partager leur expérience avec les participants. Enfin, un stand d’exposition sera aménagé  pour donner la possibilité aux startups d’exposer leur savoir-faire au public.

A la fin de cette grand-messe, plus de 50 startup camerounaises présélectionnées pourront prétendre aux Awards dans diverses catégories. Vendredi 4 novembre dernier, un premier pas a déjà été marqué. Ce jour, une «I-session» a été organisée au restaurant LMD au quartier Akwa à Douala, pour dévoiler les nominés des différentes catégories des i-sessions awards du 10 décembre prochain.

Ghislaine Digona

Share.

About Author

Leave A Reply