Show : Plus que quelques jours pour Le Fesmuc 2016

0

La troisième édition du Festival des musiques du Cameroun, Fesmuc, aura lieu les 27 et 28 octobre 2016 à Douala.

Show : Plus que quelques jours pour Le Festimuc 2016

A la conférence de presse.

Le Festival des musiques du Cameroun, Fesmuc, 2016 se déploie. Le comité d’organisation n’a plus qu’une poignée de La troisième édition du Festival des musiques du Cameroun, Fesmuc, aura lieu les 27 et 28 octobre 2016 à Douala à quelques jours pour tout mettre à point. Les dates du 27 et 28 octobre 2016 ont été choisies pour la célébration du festival. A la conférence de presse de lancement officiel du Fesmuc, ce mercredi 12 octobre 2016 à Douala, on a été fixé sur les têtes d’affiche. Ben Decca, Narcisse Prize, Nicole Mara, Passy La Noblesse, Afo Akom, Isnebo, Tizeu, Nabask’s, Dynastie Le Tigre.




Interrogé sur la non-représentativité des dix régions du Cameroun dans le choix des têtes d’affiche, «on aurait aimé qu’il y ait plus d’artistes. On n’a pas pu remplir le critère de représentativité des dix régions à cause des contraintes budgétaires, du calendrier de certains artistes, entre autres», a expliqué le promoteur culturel Sylva Ebelle.  Cas de figure, la jeune chanteuse Renix, auteur du titre libidineux ‘‘Le piment dans la sauce’’ a exigé 2millions Fcfa. «Les relations ont beaucoup joué parce que les cachets des artistes sont vraiment insignifiants. Petit Pays a accepté de soutenir l’évènement sans contrepartie, pour le rayonnement de la musique camerounaise», a souligné Sylva Ebelle. Qui poursuit : «Aucune initiative pour sauver notre culture n’est de trop. Je souhaiterai d’ailleurs qu’il y ait pourquoi pas 52 festivals au même moment, si c’est pour participer à l’éclosion de notre culture c’est tant mieux




Comme particularité de cette troisième édition du Fesmuc, il y aura une «grande scène ouverte  où nous allons mettre en avant une jeunesse qui n’a pas toujours un podium de visibilité. La journée du 27 octobre à la Salle des Fêtes d’Akwa donnera la possibilité à tous ces jeunes qui veulent montrer ce qu’ils savent faire et aussi permettre aux dénicheurs de talents de voir quels jeunes ils peuvent soutenir. A Douala Bercy ce sera une soirée live, un véritable spectacle. Chaque artiste convié à cet évènement à largement le temps de monter un spectacle unique qui répond aux règles du festival.» Contrairement au show du 27, celui du 28 à Douala Bercy sera payant, soit 2.500 Fcfa et 5000 Fcfa. L’objectif du Fesmuc, comme l’a rappelé la promotrice Jacky Ekedi, est de lutter contre l’acculturation, en promouvant le rayonnement de la musique et de la culture camerounaise.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply