Télécoms : Nexttel amasse 21 milliards Fcfa au 1er trimestre

0

La filiale camerounaise du groupe Viettel a enregistré des performances en hausse de 54%. Elle supplante les autres filiales basée en Mozambique, en Tanzanie et au Burundi.

Télécoms : Nexttel amasse  21 milliards Fcfa au 1er trimestre

Des points de vente des transferts.

Le groupe de télécommunication Viettel engrange déjà d’énormes parts du marché camerounais, d’après la publication de ces chiffres financiers. «Au Cameroun, l’une des quatre filiales africaines du groupe, Viettel, qui opère sous la marque Nexttel, a enregistré des performances en hausse de 54%. Du document rapporté par l’Agence Ecofin, il ressort que l’entreprise a enregistré des revenus estimés à près de 21 milliards Fcfa. Des performances qui font de Nexttel la première filiale africaine du groupe, sur la période du premier semestre 2016. Derrière Nexttel, arrive Movitel (Filiale mozambicaine), qui a enregistré (33 millions de dollars US) au cours du premier semestre», reprend La Nouvelle Expression dans son numéro de ce jeudi 6 octobre 2016.

Viettel se vend bien au Cameroun. La preuve : «Dans les autres filiales africaines du groupe Viettel, Halotel (filiale tanzanienne), a présenté un peu plus de 14,6 milliards de Fcfa (25 millions de dollars) de revenus semestriels. Lumitel, la filiale burundaise de Viettel arrive au bas des filiales africaines, avec plus de 10,701 milliards Fcfa (soit 18,26 millions de dollars).» Le journal note en outre que «sur l’ensemble des 10 filiales du groupe dans le monde, l’Afrique a représenté le quart des résultats. Elles ont produit plus de 65,638 milliards Fcfa (112 millions de dollars), sur plus de 289,396 milliards Fcfa (493,8 millions de dollars) collectés.»

Notre confrère relaie aussi que «seulement 8 millions d’abonnés ont été enregistrés dans les quatre filiales. Soit un peu plus de 8,8% du parc des abonnés du groupe. Un résultat loin, très loin des 90 millions d’utilisateurs présentés sur l’ensemble des 10 filiales de Viettel créées dans le monde. D’après l’Agence Ecofin, au regard de ces résultats, le groupe vietnamien des télécoms peut déjà se frotter les mains. En six mois, les 10 filiales ont réussi à produire plus de 74% de tous les revenus générés au cours de l’exercice précédent».

Nadine Nding

Share.

About Author

Leave A Reply