Blogosphère : Et de 2 pour le Bloggers forum

0

Il ira du 7 au 8 octobre prochain à Douala. La conférence de presse de ce mardi 4 octobre 2016 a donné un avant-goût du menu de la deuxième édition du Bloggers forum.

La première édition de Bloggers Forum avait suscité une grande curiosité, drainé du monde.

Une vue de la conférence de presse.

La première édition de Bloggers Forum avait suscité une grande curiosité, drainé du monde. C’est que plusieurs ne croyaient pas à une communauté de  blogueurs au Cameroun. Un an après ça n’a pas beaucoup évolué. Les choses bougent au petit trot parce que l’activité n’est pas encore ancrée dans les habitudes des sociétés. Sa professionnalisation est en chantier. A la conférence de presse de ce mardi 4 octobre 2016 à Douala, l’initiatrice du projet a rappelé l’importance de cette professionnalisation. «Il faut accentuer le côté professionnel du  blogging, montrer aux entreprises que c’est une activité sérieuse. L’image du blogging  comme  une activité qui sabote les entreprises doit changer», a martelé la promotrice Élodie Nonga. On comprend mieux le thème de cette deuxième édition : «Changeons la donne».

Pendant deux jours, du 7 au 8 octobre 2016, ces ‘‘influenceurs’’ du numérique organiseront les échanges et le réseautage entre blogueurs et l’assistance ; la mise en relation des entreprises, le public et les blogueurs ; la prise de parole par les blogueurs les plus influents ; l’atelier de formation à la création et l’animation d’un blog. Les objectifs sont celle de «promouvoir les blogueurs et leurs activités, susciter et faire grandir l’intérêt du public pour les blogs, faire connaître les blogs camerounais, susciter des carrières auprès de la jeune génération», a précisé le responsable de la communication de l’évènement, Frank William Batchou.  «Au Nigéria des blogueurs vivent du blogging. Le blog a beaucoup évolué. Ce n’est plus l’espace où on faisait son beau. C’est un lieu où on donne son avis sur les faits de notre société», a-t-il renchérit. Pour la journée du 7 octobre, les activités se dérouleront à l’Institut français de Douala. Le 8 octobre ce sera dans la salle de conférence du Groupement inter-patronal du Cameroun, Gicam.

Valgadine TONGA       

Share.

About Author

Leave A Reply