Musique : Un septième album pour Gino Sitson

0

« Body & Voice » sortira officiellement le 23 septembre 2016 chez Buda Records. Gino Sitson annonce déjà les couleurs.

Musique : Un septième album pour Gino Sitson

Ceux qui l’ont écouté sur ‘‘Makalapati’’, ‘‘Bi Nyai’’, ‘‘A Leuda Wou’’ ou ‘‘Wo ou Wo’’  n’auront pas de mal à se fondre dans les sonorités de ‘‘Ngoyak’’. Gino Sitson y est resté fidele à son style. Une chanson à forte dose musicale. Pour lui, la guitare, le saxo, le piano, l’accordéon sont des instruments, mais pas les seuls. De ses mains, il transforme ses joues, son torse, ses jambes en outil. Le son qui en ressort est envoutant. ‘‘Ngoyak’’ (Black Feeling) est une polyphonie tirée du septième album de Gino Sitson. L’artiste jazzman a publié le 23 août dernier sur Youtube cet apéritif. Depuis les Etats-Unis où il évolue, Gino Sitson a accepté de nous parler en exclusivité de ‘‘Ngoyak’’.

«C’est un morceau de mon septième album “Body & Voice”, qui sort le 23 septembre chez Buda Records/ Universal France», dixit le chanteur-auteur-compositeur-arrangeur. Aussi producteur, Gino  ne s’est jamais détaché de sa culture. ‘‘Ngoyak’’ (notre monde, en medumba, une langue parlée dans la région de l’Ouest-Cameroun) en est encore la preuve.  «Ngoyak’ parle d’un peuple qui sait faire la fête et qui pleure aussi souvent. Ngoyak représente le peuple noir qui porte un passé certes douloureux mais trouve la force de tenir, en gardant le sourire et la bonne humeur. La chanson, tout comme l’album, est entièrement a cappella. Les seuls instruments sont la voix et les percussions corporelles

Un style qui est loin d’être anodin. «Ce style se situe en droite ligne des pérégrinations vocales tissées dans mes précédents albums. Il s’agit d’une démarche singulière. Cette posture musicale a vu le jour il y a vingt ans. J’ai tout simplement eu envie de mettre en lumière l’organe vocal en laissant à voir quelques-unes de ses facettes. Cette chanson est le reflet de l’émotion ressentie au moment où elle a été écrite.» Une émotion que les mélomanes dégusteront dans les prochains jours.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply