Opérations de transit : Le Cameroun et le Tchad font alliance

0

Les directeurs généraux des douanes des deux pays ont signé ce mercredi 24 août 2016 à Douala un protocole d’accord d’assistance mutuelle.

Opérations de transit : Le Cameroun et le Tchad font alliance

Signature du protocole d’accord.

A l’ouverture, lundi dernier à Douala, de la réunion bilatérale des directeurs généraux des douanes du Cameroun et du Tchad couplée à l’atelier de validation de la procédure Titre de Transit Unique (Ttu), il était question notamment de favoriser les opérations de transit entre les douanes camerounaises et tchadiennes. C’est chose faite. Les directeurs généraux des deux institutions ont signé ce mercredi 24 août 2016 un protocole d’accord d’assistance administrative mutuelle. Ledit outil contraint les deux administrations à mettre en place une plateforme de dialogue pour les problématiques liées au transit entre les deux voisins, la libre circulation des produits du cru entre les deux pays, la transmission par la partie camerounaise à la partie tchadienne de la liste des marchandises en dépôt susceptibles d’être vendues aux enchères.

Le protocole d’accord exige également  l’impulsion de la procédure des ventes aux enchères publiques des marchandises en transit pour le Tchad, à l’exception de celles qui sont abandonnées à  Douala, Ngaoundéré ou Belabo ; l’allègement des systèmes de cautionnement ; la transmission par la partie tchadienne à la partie camerounaise des données des cargaisons déclarées en transit pour l’export vers le Cameroun ; la définition d’un calendrier de vulgarisation de transit communautaire et de formation de tous les acteurs des deux pays. L’un des points majeurs concerne l’extension du système Nexus + à la partie tchadienne, la mise en œuvre graduelle  des statuts d’expéditeurs, de transporteurs agrées, la formation des formateurs afin de fournir les habilitations Nexus+ à la partie tchadienne.

Recettes douanières

La sollicitation du Cameroun par le Tchad n’est pas anodine. Les douanes camerounaises peuvent se targuer d’avoir déjà mis sur pied le système de contrôle et de suivi des cargaisons des moyens de transport dénommés Nexus+. Ce système a permis de réduire les délais d’obtention des mains levées des cautions. Nexus+ a d’ailleurs favorisé l’amélioration des recettes budgétaires des deux pays voisins. Le Directeur adjoint de la Douane du Tchad n’a pas dissimulé son satisfecit. Akouya Tchalet reconnait que le protocole d’accord signé «nous permettra de mutualiser nos efforts, sécuriser les recettes des deux pays et lutter contre les manœuvres frauduleuses que certains opérateurs économiques véreux exercent. Je fais allusion aux déversements frauduleux de marchandises destinées au Tchad et qui, par le truchement de certaines personnes se retrouvent au Cameroun. Cet accord nous aidera à maîtriser les recettes douanières. A cause de l’insécurité sous régionale qui a perturbé énormément le trafic, nous nous devons de mutualiser nos efforts pour canaliser nos recettes

Le protocole est entré en vigueur dès la signature par les parties. Il aura une durée de cinq ans, renouvelable pour cinq ans, si aucune des parties ne soulève une objection, et ce six mois avant l’expiration de sa période de validité. «Nos travaux ont parfaitement répondu aux attentes que nous nous étions fixées. Nous disposons maintenant d’un cadre théorique qu’il faudra mettre en œuvre pour la modernisation douanière», a conclu le Directeur général des Douanes camerounaises, Edwin Fongod Nuvaga.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply