Camair-Co : Ernest Dikoum est le nouveau Directeur général

0

Les décrets du Président de la République viennent de renouveler l’équipe dirigeante de la compagnie.

Camair-Co : Ernest Dikoum est le nouveau Directeur général

Ernest Dikoum en sauveur.

Ernest Dikoum est le nouvel Directeur général de la Cameroon airlines coorporation (Camair-Co). L’information faisait le tour des réseaux sociaux depuis la matinée de ce lundi 22 août 2016. La confirmation vient d’être faite par un décret du chef de l’Etat qui nomme Ernest Dikoum, quarante neuf ans. L’ancien directeur  régional de la compagnie Emirates pour le Sénégal  est le 6éme Directeur général de la Camair-Co. Il remplace Jean Paul Nana Sandjon. Paul Biya nomme aussi un nouvel président du Conseil d’administration, le ministre Mefire Oumarou,  Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports. Il remplace Mfoumou Akame. Les actes du chef de l’Etat qui viennent d’être lus sur les ondes de la Crtv, sont tombés au moment où se tenait un Conseil extraordinaire de la compagnie nationale à Yaoundé. Un conseil présidé par le ministre des Transports Edgard Alain Mebe Ngo’o.

«Vous prenez fonction à un moment particulièrement délicat de la vie de la compagnie nationale qui est en proie  aux difficultés multiformes sur le plan de son exploitation. Le président de la République et le peuple camerounais tout-entier vous attendent aux résultats», a martelé Mebe Ngo’o.  Cette désignation intervient quelques semaines après le plan de redressement de la compagnie proposée par le constructeur américain Boeing. Un plan d’ailleurs validé par Paul Biya et qui demande notamment à l’Etat de solder les dettes de la compagnie évaluée  trente milliards Fcfa, d’acquérir quatorze aéronefs. A propos, le ministre des Transports a précisé au nouveau Dg : «Le gouvernement vous engage à utiliser vos compétences managériales dans le domaine du transport aérien pour la mise en œuvre effective de ce plan de redressement. Je vous demande également de tout mettre en œuvre afin que la compagnie nationale se mette en conformité avec les règles de sécurité édictées par l’autorité aéronautique et par l’organisation de l’aviation civile internationale. Je vous recommande de travailler en étroite collaboration avec la direction générale de l’autorité aéronautique.  Je voudrais que vous sachiez que pour le Président de la République, le redressement de Camair-Co est un impératif catégorique. Le ministre des Finances et moi-même ne ménagerons aucun effort pour vous appuyer dans vos différentes missions. Vous êtes un grand professionnel du transport aérien. Mettez-vous au travail.»

La compagnie nationale a raté le vol pour la stabilité depuis les années 2000. Plongée dans un gouffre, l’ancienne Camair est mise en liquidation. En 2006, elle renaît par décret présidentiel sous un nouveau nom, Camair-Co. Sauf que la nouvelle appellation ne sauvera pas la compagnie. Les directeurs généraux se sont succédés depuis lors. Jean Paul Nana qui vient d’être éjecté  n’aura pas eu une mandature enviable. Avec un déficit de trente milliards de Franc Cfa, l’interventionnisme flagrant de l’Etat, Jean Paul Nana Sandjon pouvait-il empêcher le crash ? La patate chaude vient d’être refilée  à Ernest Dikoum. Il lui faudra bien du courage parce que la compétence y est déjà.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply