Opération Epervier : Amadou Vamoulké à Kodengui

0

L’ancien directeur général de la Crtv a été placé sous mandat de dépôt ce vendredi 29 juillet 2016.

La descente aux enfers est peut-être amorcée pour Amadou Vamoulké. Après sa destitution du poste de directeur général de la Cameroon radio and television le 29 juin 2016, Amadou Vamoulké a été placé sous mandat de dépôt ce vendredi 29 juillet 2016 à Kodengui. Les informations obtenues auprès des sources à la prison centrale de Kodengui corroborent que l’ancien Dg de la Crtv a été arrêté pour détournement présumé de plus de 2 milliards de Fcfa dans le cadre de la redevance audiovisuelle, au moment où il dirigeait encore l’Office. On se souvient qu’avant son arrestation, Vamoulké a été auditionné à maintes reprises au Tribunal criminel spécial dans le scandale de la redevance audiovisuelle et de la régie publicitaire de l’Office. Un scandale qui avait eu raison de plusieurs responsables.

Vamoulké avait  déjà à l’époque «fait l’objet de pas moins de 15 contrôles de gestion et plusieurs fois épinglé par de nombreux audits depuis sa nomination, le 26 janvier 2005, raconte le site d’informations www.camer-info.net . Qui poursuit, concernant par exemple le volet Cmca (Marketing and communication agency, ndlr), on se souvient qu’un rapport annuel 2009 de la commission des finances de la Crtv, rédigé par un collège constitué de Valentin Bayiha, Isidore Toudou et Chantal Ndzié, avait relevé un trou budgétaire total de 15,45 milliards de Fcfa. Dans les détails, apprend-on, pour la seule année 2009, le même rapport faisait état du reversement insuffisant par la Cmca des 60% de ses recettes, tel que prévu dans la réglementation.» De manière simple, poursuit le site «32 observations (gestion Crtv et Cmca) avaient été retenues, dont 21 épinglant le mangement du Dg de l’audiovisuel public. Bien avant, un autre rapport annuel (n°02/Crtv/Cf/08) de contrôle de l’exercice 2007, rédigé par Jacques Pom (président), Amang a Bitegmi et Petit Paul Ndongo (membres), soutenait que la redevance audiovisuelle (Rav), sous M. Vamoulké, avait généré des ressources d’un montant de 11.337.637.820 Fcfa sur des prévisions de 12.060.000.000 Fcfa..»

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Leave A Reply