Grippe aviaire : Les aviculteurs détruisent 15.000 œufs à Yaoundé

0

Ils l’ont fait ce jeudi matin en guise de mécontentement devant le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (Minepia)

Les aviculteurs, conduits par l’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs (Acdic) ont protesté ce jeudi 7 juillet 2016 matin à Yaoundé, pour dénoncer la destruction de la filière avicole nationale, suite à ce qu’il qualifie de gestion catastrophique de la crise aviaire.

Les aviculteurs ont détruit 15.000 oeufs pour protester contre la mauvaise gestion de la grippe aviaire par le gouvernement. Lavoixdukoat.com

Les aviculteurs protestent.

Au cours de la manifestation de ce matin, 40 cartons d’œufs ont été détruits, soit 14.400 œufs au total. Une perte qui s’évalue à des millions de Fcfa. Ce geste de désolation et d’indignation a été posé devant le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (Minepia). « l’Acdic, proteste contre la filière avicole qui est déjà ruinée par la politique d’atermoiements du gouvernement », confie le président de l’Acdic, Bernard Njonga. Comme argumentaire, il estime que seules les fermes où l’épizootie avait été déclarée devaient subir les sanctions, et non toutes les fermes à travers le pays.

Après la découverte des premiers foyers de grippe aviaire en mai dernier au Complexe avicole de Mvog Betsi à Yaoundé, le gouvernement avait vite fait d’interdire la commercialisation et la consommation de la volaille et des œufs. Les autorités avaient également ordonné la destruction de plusieurs fermes. Au moins cinq régions sont touchées par la grippe aviaire. Au début du mois de juin, l’Interprofession avicole du Cameroun (Ipavic), qui estime la production locale à plus de 50 millions de poulets de chair par an, affirment que les pertes tournent autour de 66 milliards de Fcfa.

Lavoixdukoat avec Koaci.com

Share.

About Author

Leave A Reply