Au Tribunal : De 25 à 20 ans pour Marafa Hamidou Yaya

0

La peine condamnant l’ancien ministre d’Etat en charge de l’Administration territoriale et de la décentralisation vient d’être prononcée.

Marafa

Marafa

Le collège des juges de la Cour suprême a donné son verdict ce mercredi 18 mai 2016 à Yaoundé. L’ancien haut commis de l’Etat a écopé de 20 ans de prison ferme. Une décision plutôt positive quand on sait que la Cour a cassé le verdict en instance du Tribunal de grande Instance du Mfoundi rendu en 2012. Il condamnait Marafa à 25 ans d’emprisonnement ferme. Yves-Michel Fotso écope de la même peine, 20 ans. Condamnée à 10 ans en 2012, Julienne Komnang (née Kounda), ancienne directrice adjointe de la Commercial bank Cameroon voit sa peine réajustée à 15 ans. La peine de Géneviève Sandjon reste intacte, 15 ans de prison ferme.




Arrêté le 16 avril 2012 et embastillé dans les cellules du Secrétariat d’Etat à la défense, Marafa avait été condamné à 25 ans de prison ferme le 22 septembre 2012, pour coaction de détournement de 24 milliards Fcfa. Une somme destinée à l’acquisition de l’Albatros, un avion neuf pour les voyages du chef de l’Etat, l’ancien secrétaire général de la présidence de la République, qui a toujours clamé son innocence, s’était alors pourvu en cassation. L’ancien Sg de la présidence de la République avait été reconnu coupable de détournement en co-action de la somme de 24 milliards Fcfa.

La même peine avait été infligée à trois autres personnes : l’ancien patron de la défunte compagnie aérienne Camair, Yves Michel Fotso. Dans le cadre de la même affaire, deux femmes, Julienne Komnang et Géneviève Sandjon avaient écopé de 15 et 10 ans de prison. Reste maintenant à voir si comme Atangana Mebara, les condamnés vont ester auprès de la Commission africaine des droits de l’homme.

V.T.

Share.

About Author

Leave A Reply