Miss Beach 2016 : Marole Bouame arrache la couronne

0

Elle a été choisie par les membres du jury à l’issue des élections de samedi 14 mai 2016.

Marole Raymonde Bouame Mbolle

Marole Raymonde Bouame Mbolle

Elle ne l’imaginait pas. La beauté et l’éloquence des autres candidates l’avaient placé dans une anxiété permanente. Et pourtant, c’est bien elle, Marole Raymonde Bouame Mbolle la reine des mers. Elle a eu l’unanimité du jury, après les élections de samedi 14 mai 2016 à l’hôtel Seme Beach à Limbe. Pour la 8ème édition de l’élection Miss Beach, la cérémonie s’est célébrée comme d’habitude au bord de la mer. Les bruits des vagues se mêlant aux sonorités distillées par les baffles. Le public répond au fur et à mesure au rendez-vous. Sous les tentes, on aperçoit les délégués régionaux du Sud-ouest du ministère des Arts et de la Culture, du Tourisme, le roi de Bafoussam… La cérémonie est présidée par le préfet du Fako, Zang III. Après un retard de plus de 2h, place à la compétition à 16h. Annie Anzouer, la marraine de l’édition reprend le refrain de l’hymne national.




Trente candidates devraient monter sur le podium, à raison de cinq filles pour les six villes représentées. Ngaoundéré, Limbe, Bamenda, Dschang, Douala, Yaoundé. Le président du jury, Bofia André fera savoir que six des candidates présélectionnées ne sont pas arrivées, «certainement parce qu’elles n’ont pas supporté la pression ou c’est le trac. C’est pas évident.» En gros, ce sont 24 filles qui, à travers différents passages rivalisent de sourire, de beauté, de pas de danse. Elles sont aussi notées sur la démarche, la manucure-pédicure, l’épilation… Après une première élimination de dix prétendantes, puis de cinq… les cinq qui se sont retrouvées en finale doivent faire un speech sur ce qu’elles espèrent réaliser en tant que future Miss. Oumoul Sali, Ange Dominique Sama, Lucie Audrey Meneng, Claude Alima et Marole Raymonde Bouame Mbolle passent à tour de rôle.

La Missa au centre, Lucie Meneng (à gauche) et Ange Sama (à droite)

La Miss au centre, Lucie Meneng (à gauche) et Ange Sama (à droite)

C’est ici que Marole Raymonde se démarque, avec un projet clair, «si je suis élue Miss Beach 2016, je serai une bonne ambassadrice pour le Cameroun. Je vais promouvoir la culture, valoriser le tourisme auprès de la jeunesse camerounaise.»  Marole Raymonde, 21 ans (1mètre80, 68 kilo) reçoit de Lynette Mouketey, la Miss Beach 2015 la couronne. L’étudiante en 1ère année à la Faculté en Science juridique à l’université de Douala frissonne d’émotion. Les deux dauphines sont là pour la soutenir. Provenant de Buea, la première dauphine Lucie Audrey Meneng (22 ans, 1m80) est une journaliste. La deuxième dauphine est la plus jeune. Ange Dominique Sama (1m70) a 20 ans et est étudiante en 1ère année Lettre moderne française. Les Trois lauréates ont reçu des chèques et des lots en nature. Pour l’édition à venir, l’organisation gagnerait à miser sur un présentateur qui parle peu et surtout bien.

Valgadine TONGA, de retour de Limbe

Share.

About Author

Leave A Reply