Jeux universitaires 2016 : L’Injs récupère sa couronne volée

0

Avec un total de 39 médailles dont 18 en or, 14 en argent et 7 en bronze, l’Institut national de la jeunesse et des Sports occupe le 1er rang au classement général de la 19e édition des J.U dont l’apothéose était ce samedi 30 avril 2016 à l’université de Yaoundé II Soa. L’Iug a occupe la 2eme place avec 19 médailles.

Les athlètes reçoivent les trophées.

Les athlètes reçoivent les trophées.

On savait l’Institut national de la jeunesse et des Sports (Injs) en route vers la reconquête de sa couronne perdue. Ce n’est pas aux athlètes du team manager Dr Tchouamo qu’on appelle affectueusement « Tchotcho » qu’il fallait apprendre cet aphorisme. Car, l’hyperactivité des Cop’s de la « faculté des muscles » cette année, n’a eu d’égal que le poids de leur besace qui n’a de cesse de se remplir au fil de la compétition. Chaque jour qui passe était un nouveau record battu par les protégés d’Edmond Ebal Menye. Illustration : la journée de mardi a été prolifique en athlétisme. Sur les huit finales au programme, les athlètes de l’Injs en ont remporté quatre et affichent leur ambition de remporter le trophée général des Jeux, après une édition 2015 à oublier. S’en est suivie une véritable razzia dans les autres disciplines sportives dans lesquelles les athlètes étaient engagées.

Esprit de meneur

Résultat des courses : l’Injs plane au-dessus de ces 19e Jeux universitaires : 39 médailles dont 18 en or, 14 en argent et 7 en bronze. De quoi réjouir le directeur de cette institution formée dans la formation des conseillers d’animation. « C’est la preuve que la volonté, la détermination et la soif de vaincre dans le fair-play, constituent la recette de la victoire », explique-t-il. Et de féliciter la bravoure de ses hommes dont on ne vendait plus chère la peau à l’issue de la 18e édition des J.U l’an dernier à l’université de Yaoundé I (3e avec 13 médailles en Or Ndlr). « Je félicite ces jeunes qui sont allés puisés au fond d’eux pour retrouver le fauteuil de leader. C’est cet esprit de meneur dans la discipline d’équipe que nous cultivons, que nous stimulons chez nos athlètes ».

C’est l’Institut universitaire du Golfe de Guinée (Iug) qui a réalisé la plus belle remontada de cette compétition. Classé 4e l’an dernier avec 21 médailles dont 11 en Or, 6 en argent et 4 en Bronze, les étudiants de Louis-Marie Djambou catapultent au 2e rang. Une remontée spectaculaire que le président directeur général justifie par la bonne préparation de cette compétition et la qualité des athlètes qui savent parfaitement allier intelligence et performances sportives. « A l’Iug, nous avons compris qu’il faut travailler sans cesse mais tout en préservant l’esprit de perfection qui veut que nous visions toujours plus haut. C’est ce qui explique notre rang cette année. La médaille de bronze que nous obtenons au fair-play est une preuve de cet esprit ; et nous allons poursuivre dans la même lancée dans l’espoir d’occuper peut-être le premier rang, l’année prochaine ». Rendez-vous donc pour les Jeux universitaires de Bamenda 2017 !

C.T.

Share.

About Author

Leave A Reply