Dernière heure/Yaoundé : Kah Walla, Alain Fogue… en cellule

1

Ils sont plus d’une dizaine à avoir été interpellés pour insurrection et rébellion.

Kah Walla, présidente du Cpp. (Photo d'archives)

Kah Walla, présidente du Cpp. (Photo d’archives)

La présidente du Cameroon people party (Cpp) Kah Walla, Alain Fogue du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) sont en garde-à-vue au Groupement mobile d’intervention de Tsinga à Yaoundé, depuis 11h. Ils sont, selon Franck Essi, militant du Cpp, onze personnes à avoir été gardé-à-vue. Kah Walla, Okala Ebode, Alain Fogue, Ernest Yene, Baloba Grace, Djabo, Mougnol… sont accusés d’insurrection et de rébellion. Ces militants du Mrc et du Cpp ont été interpellés alors qu’ils s’apprêtaient à distribuer des tracts de sensibilisation en rapport à leur mouvement Vendredi noir. L’initiative vise à se vêtir tout de noir chaque vendredi pour réclamer l’eau, la santé, l’électricité. Vendredi noir c’est aussi dire non à la modification de la Constitution en vue d’élections anticipées.

Share.

About Author

Un commentaire

  1. Pingback: Défilé du 20 Mai : Le CPP au bord de la déchirure

Leave A Reply