Issa Tchiroma : Quelle rencontre!

0

Mon tête-à-tête avec notre ministre Issa Tchiroma Bakary. Il est plutôt sympa,  mais un peu incompris.  Autour d’un verre (croyez-le ou pas), j’ai adressé ce vers à Bakary.

Je ne vais pas vous faire une gâterie,

Je respecte votre statu de mari.

On a tord de vouloir vous caser dans une écurie.

D’ailleurs, vous vous en sortirez sans coup férir.

Un génie de la flagornerie,

Les mauvaises langues parlent de fourberie,

Soit, vous vous démarquez dans ce gouvernement pourri.

Pour qui veut visiter l’au-delà, vous êtes le favori.

Vous imaginez bien qu’à défaut de pleurer, on rit.

Pour un président amoindri,

Qui nous rassure à Paris,

Avec jonglerie,

Vous le portez tout haut. Zéro rêverie.

A votre parti et ses militants, le nouvel ordre c’est «plus de furie»

«Nous sommes à l’aise, il est relevé le pari»

Quelle escroquerie.

Pauvres armoiries !

Pour sûr vous côtoyez les railleries,

Mais c’est du lourd votre armurerie.

Je vous voir en train de dire «arrêtez vos conneries»

Oulala ! Pas besoin d’une tuerie,

C’était juste une taquinerie.

Je n’ai pas de bouclier, à peine une mercerie

Au fin fond de Bonabéri,

Nooon, je ris.

Valgadine TONGA (Sans rime)

Share.

About Author

Leave A Reply