Musique : Mister Nat se lâche au monde

0

Le premier single du jeune chanteur est dans les bacs.

misternat

Son inspiration c’est sa grand-mère. A ses côtés il a appris des sagesses de la vie, l’amour, la musique, la culture des peuples de l’Ouest… Pour Mister Nat, sa grand-mère n’est pas un modèle, mais le modèle. Pour témoigner son amour et sa reconnaissance, quoi de plus beau que de le faire en chantant. «Ma grand-mère» est le nom du premier single sorti en mars 2016. Dans ce titre, Mister Nat, de son vrai nom Nathan Sylvestre Tagne l’affirme, «Le petit Nathan de 14 ans est devenu grand. Je suis la star derrière le mic. Quand je me lâche, comme un volcan je crache». Un clin d’œil à sa grand-mère qui «est toujours près de moi. Elle ne m’a jamais lâché. Je suis ce qu’elle était.»

De l’amour maternel à l’amour divin, il n’y a que quelques notes. Le titre «Eternel parle» donne l’occasion au chanteur de confesser ses manquements. Et d’aspirer à une vie éternelle. «Le monde m’a changé mais je suis ton enfant. Dieu a changé ma vie. Il a tout cassé avant de reconstruire. Ecris mon nom là haut», chante Mister Nat. Moins dansante et plus mélancolique est le troisième titre. Il parle de la triste et commune réalité que représente la mort. L’opus est un mélange de Soul, de Rap, de Rnb. Il confie avoir subi l’influence musicale de Ben Decca, André Marie Talla, Petit Pays, Ndedi Eyango, Michael Jackson, Bob marley, entre autres. Si pour plusieurs le nom est nouveau, Mister Nat a déjà fait ses preuves à l’Ouest, sa région natale. Il y a d’ailleurs été la tête d’affiche des concerts pour l’unité. L’artiste est soutenu par Studio 7 Seven et les labels Nouadjeprod Family et Promulti.

Valgadine TONGA   

Share.

About Author

Leave A Reply